Publié il y a 1 an - Mise à jour le 07.09.2022 - abdel-samari - 2 min  - vu 2180 fois

NÎMES MÉTROPOLE Franck Proust espère une réouverture de la piscine Nemausa "dans les meilleurs délais"

Piscine stade nautique "Nemausa" (Photo Nîmes métropole) - DGST

Photo Nîmes métropole

Face à la crise énergétique, Vert Marine, délégataire du stade nautique Nemausa à Nîmes, a fermé lundi 5 septembre les portes de l’établissement communautaire pour une durée indéterminée et ce sans aucune concertation avec l’Agglomération. Une rencontre en visioconférence s’est tenue ce jour entre la collectivité et son délégataire pour faire le point sur la situation.

Franck Proust, président de Nîmes métropole, et Julien Plantier, membre du bureau, délégué aux Équipements communautaires, avaient exigé dès lundi une rencontre avec la direction de Vert Marine. Une visioconférence avec la direction générale de la société s’est bien tenue ce mercredi 7 septembre 2022.

"Les élus de Nîmes métropole ont d’emblée exprimé leur vigoureuse désapprobation quant à la décision subite prise sans concertation de fermer le stade nautique Nemausa pour une durée indéterminée. Le délégataire ayant confirmé son incapacité à reprendre l’exploitation de la piscine, compte tenu de la multiplication par 10 de ses charges énergétiques, c’est vers la recherche de solutions que Nîmes métropole a conduit la réunion", fait savoir la communication de l'Agglo.

"Tandis que l’Exécutif a réaffirmé sa volonté de garantir la continuité du service public, plusieurs pistes ont été ouvertes, parmi lesquelles la substitution des contrats énergétiques de Vert Marine par le contrat de Nîmes métropole avec le Syndicat mixte d’électricité du Gard (SMEG), qui bénéficie d’une tarification plus avantageuse. Des échanges sont en cours entre techniciens de Nîmes métropole et du SMEG pour jauger de la faisabilité technique et juridique d’une telle opération."

Et de rajouter : "En complément, Nîmes métropole a demandé à Vert Marine de lui fournir des simulations de consommation énergétique en appliquant une baisse éventuelle de la température de l’eau. Par ailleurs, Nemausa disposant d’un bassin olympique, d’un petit bassin et d’une fosse à plongée, des simulations de consommation énergétique sont en cours prenant en compte une éventuelle fermeture de la fosse à plongée, ou du petit bassin et de la fosse à plongée, afin de conserver l’exploitation du seul bassin olympique pour les clubs, les scolaires et le grand public."

Sans attendre les décisions gouvernementales concernant un éventuel bouclier énergétique, les services de Nîmes métropole et ceux de Vert Marine travaillent donc actuellement de concert sur ces options. "Sur la base du résultat de ces travaux et des discussions avec le délégataire sur le portage financier de ces nouvelles hypothèses d’exploitation, une nouvelle visioconférence est d’ores et déjà programmée ce vendredi 9 septembre sur le même format. Il sera décidé des conditions d’une réouverture dans les meilleurs délais possible du stade nautique Nemausa, qui est une des fiertés de Nîmes métropole", termine le communiqué transmis à la presse locale.

Abdel Samari

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio