Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 11.07.2021 - boris-boutet - 3 min  - vu 2862 fois

NÎMES OLYMPIQUE En jambes, les Crocos arrachent un nul mérité contre Troyes

Le 11 de départ des Crocos. (photo Boris Boutet)

Valerio, Benrahou et Meling tentent de contenir l'assaut des Troyens. (Photo Boris Boutet)

Avant de partir à Mende pour un stage de cinq jours, les Crocos étaient à Chasse-sur-Rhône ce samedi après-midi. Au programme, leur second match de préparation contre Troyes (L1). Auteurs d'une prestation intéressante, les Nîmois repartent avec un bon résultat nul (2-2). 

C'est avec seulement 14 joueurs de champ disponibles que le Nîmes Olympique se présente à Chasse-sur-Rhône. Briançon, qui doit se faire opérer du genou le 20 juillet, et Fomba et Zaidan, légèrement blessés, restent en tribune. Le début de match est plaisant et les Crocos tentent de repartir de leur camp face au pressing troyen. Sur une belle sortie de balle, Delpech lance parfaitement Eliasson qui délivre un bon centre pour Ripart au second poteau qui marque d'une tête puissante (1-0, 4e). Si Troyes a la possession et domine territorialement, les Crocos tentent plusieurs incursions intéressantes dans les trente mètres aubois.

En difficulté pour déborder les Nîmois, Troyes s'illustre en contre. Kabore déboule dans le couloir droit déserté par Meling avant d'être stoppé illicitement par Martinez. Chambost tente de tirer directement le coup franc excentré mais ne trouve pas le cadre. Intéressant sur attaques rapides, Nîmes se projette une nouvelle fois très vite vers l'avant. Eliasson réalise un petit festival dans l'entre-jeu et lance Doucouré qui crochète son vis à vis et tente de servir Ripart aux six mètres. L'arrière-garde troyenne cafouille mais s'en sort.

Nîmes craque en trois minutes

Alors que les hommes de Pascal Plancque paraissent bien en place, ils craquent sur la première véritable occasion auboise. Sans pression côté gauche, Saint Louis sert Chambost étrangement seul au point de penalty qui égalise d'un plat du pied (1-1, 22e). Presque dans la foulée, Kabore échappe une nouvelle fois à Meling qui le retient par l'épaule. Le penalty logique est transformé par Touzghar (1-2, 25e).

La fin de la première période est moins rythmée. La seule tentative cadrée est l'œuvre du troyen Domingues. Elle est captée sans problème par Bratveit. Au retour des vestiaires, Troyes change tout son onze tandis que  Pascal Plancque remplace ses deux latéraux. La partie reprend un peu d'allant. L'ex-Croco Chadli centre pour Lumeka qui semble en position idéale au second poteau mais qui est gêné par le bon retour de Doucouré.

Doucouré égalise

Nîmes réplique immédiatement. Valerio lance Ripart qui décale intelligemment Doucouré dans la surface. Ce dernier crochète son vis à vis avant de rater le cadre de peu. Le match est équilibré et les Crocos ont quelques bonnes opportunités. Très actif dans son couloir, Sainte-Luce déborde côté gauche et centre en retrait. Troyes cafouille et le ballon revient dans les pieds de Delpech qui est devancé in-extremis par Rénot.

Les Nîmois semblent en mesure de revenir mais doivent se méfier des rares attaques troyennes. À l'image du centre de Krastev qui met la panique dans la défense. Dias se troue mais la reprise de Suk échoue sur le poteau. Qu'importe, ce sont bien les hommes de Pascal Plancque qui dominent la fin de match. Delpech lance Ripart qui s'infiltre, crochète et adresse une frappe puissante au premier poteau repoussée par Rénot.

Quelques instants plus tard, Stojanovski s'essaye de trente mètres mais son tir passe au dessus. Auteur d'une récupération haute, Valerio l'imite mais Rénot sauve encore les siens. Nîmes est enfin récompensé en fin de partie. Valerio, encore lui, lance Meling, repositionné ailier. Le Norvégien centre pour Doucouré qui élimine son vis à vis et égalise (2-2, 84e). Les Crocos poussent encore pour arracher la victoire mais plus rien ne sera marqué. En jambes, ils peuvent partir en stage à Mende avec, dans l'escarcelle, un nul bon pour la confiance.

De Chasse-sur-Rhône, Boris Boutet

Match amical. Complexe sportif Molèye. Rencontre jouée à huis-clos. NÎMES OLYMPIQUE 2-2 TROYES. Mi-temps (1-2). Buts pour Nîmes : Ripart (4e), Doucouré (84e) Buts pour Troyes : Chambost (22e), Touzghar (25e s.p)

Avertissements à Nîmes : Martinez (15e), Delpech (89e) .Avertissement à Troyes : Lumeka (58e). 

NÎMES OLYMPIQUE : Bratveit (Dias, 60e) - Paquiez (Philibert, 45e), Guessoum, Martinez (Ueda, 60e), Meling (Sainte-Luce, 45e) - Valerio, Delpech - Eliasson (Meling, 80e), Benrahou, Doucouré (Stojanovski, 66e) - Ripart (Doucouré, 80e) (cap.) Entraîneur : Pascal Plancque. Remplaçant non entré en jeu : Nazih. 

TROYES (première mi-temps) : Gallon - Zoukrou, Giraudon, Kouamé, Azamoum, Salmier, Domingues, Kaboré, Chambost, Saint-Louis, Touzghar. Entraîneur : Laurent Batlles. 

TROYES (deuxième mi-temps) : Rénot - Pires, Chadli, Lefebvre, Suk, Bombo, Mutombo, Lumeka, Baya, Krastev, Alftahi. Entraîneur : Laurent Batlles. 

Boris Boutet

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio