A la une
Publié il y a 7 mois - Mise à jour le 02.04.2022 - thierry-allard - 4 min  - vu 2183 fois

NÎMES OLYMPIQUE Guingamp bat de ternes Crocos aux Costières

Les Crocos impuissants face à Guingamp (Photo Anthony Maurin) - Anthony MAURIN

Benrahou a été le seul Croco à surnager offensivement (Photo Anthony Maurin). • Anthony MAURIN

Sous un vent glacial, le Nîmes Olympique concède une nouvelle défaite ce soir face à Guingamp (0-2) dans un stade des Costières plus clairsemé que jamais. Inquiétant, tant dans le contenu que dans l’envie montrée sur le terrain par les hommes de Nicolas Usaï. 

Deux équipes certes éloignées géographiquement, mais voisines au classement, avec le même nombre de points (39), et globalement les mêmes forces, leurs attaques respectives, et les mêmes faiblesses, leurs défenses. Reste qu’à l’aller, en octobre dernier au Roudourou, les Bretons avaient sèchement battu les Gardois (3-1) avec un doublé de Pierrot, sur le banc au coup d’envoi. 

Le match démarre sur un gros rythme, avec dès la première minute un bon centre d’Eliasson qui trouve Ferhat au second poteau. L’Algérien tente la volée à bout portant, mais le ballon s’envole. Dans la foulée, les Guingampais débordent et centrent, s’offrant un premier corner. Sur un second ballon suite à un corner, Livolant envoie une mine depuis l'entrée de la surface qui vient s’écraser sur la barre de Bråtveit. Le gardien avait toutefois touché le cuir (4e). 

Le rythme baisse quelque peu, et chaque équipe a ses moments de possession. Sur l’un d’eux, Benrahou trouve Ferhat sur une magnifique transversale. L’ailier Croco tente une nouvelle volée à bout portant en angle fermé, cette fois de l’extérieur. Cadrée, sa tentative est repoussée par Basilio (16e). C’est à peu près tout pour les occasions franches, dans une première période pas désagréable à suivre malgré le froid et une très faible affluence. 

Quelques frappes non-cadrées de chaque côté, et quelques satisfactions côté Croco, notamment derrière, avec un Mbow rayonnant et volontaire. Un peu trop parfois, comme à la demi-heure de jeu, lorsque le défenseur prêté par Reims s’enflamme, tente une montée, pousse son ballon trop loin et découpe un Costarmoricain. M. Perreau-Niel, magnanime, lui donnera un jaune orangé. Devant, Benrahou se montre lui aussi volontaire, et paradoxalement, c’est Ferhat, peut-être le moins en vue de la ligne d’attaque avec Koné, qui se sera montré le plus dangereux lors de ce premier acte. 

Malchanceux, l’Algérien sera contraint de sortir sur blessure quelques minutes avant la mi-temps, laissant sa place à Ómarsson. Le score n’évoluera pas d’ici à la pause, et restera nul et vierge à l’issue d’une première période plutôt correcte de la part des Crocos.

Omarsson et Koné nont pas trouvé la solution devant (Photo Anthony Maurin). • Anthony MAURIN

Une défense une fois de plus trop friable

Et comme souvent cette saison, les Nîmois ne joueront qu’une période sur deux. La seconde sera une fois de plus pourrie, et démarrera très mal, avec l’ouverture du score guingampaise. Sur la gauche de la défense nîmoise, Barthelmé et Sivis mystifient la défense et le second centre pour Livolant qui, à quelques mètres des cages nîmoises, prend le meilleur sur la défense centrale et marque de la tête (0-1, 48e). Dans la foulée, l’EAG remet le feu dans la défense Croco et passe près du 0-2. 

Au fond du seau, les hommes de Nicolas Usaï tentent timidement quelque chose, et Koné réussit sans doute son meilleur geste du match en s’arrachant pour remettre un bon ballon à Ómarsson à l’entrée de la surface. Las, l’Islandais rate le cadre (52e). Les Crocos se remettent à peu près sur les rails, et Fomba croit égaliser de près suite à un bon coup franc de Benrahou, mais le milieu était hors-jeu (60e). 

C’est le moment que Dumont choisit pour faire rentrer Pierrot. Le meilleur buteur guingampais, bourreau des Nîmois à l'aller, se signale d’emblée avec une bonne tête sortie par Bråtveit (66e). Les Nîmois tentent de pousser, mais sont trop brouillons et manquent de précision pour espérer égaliser. Leur élan s’arrête rapidement, et on ne voit plus de mouvement chez les rouge et blanc. Ça joue dans les pieds, le porteur du ballon est sommé de se débrouiller pour inventer quelque chose, et les signes d’agacement pointent. Ça crève les yeux : dans cette équipe, Benrahou est trop seul, et certains ont l’air d’avoir la tête ailleurs. 

Et derrière, la 18e défense du championnat au coup d’envoi est une fois encore trop friable. Trois minutes après une perte de balle hyper dangereuse de Martinez offrant un trois contre un aux Bretons salopé par Merghem, les Guingampais passent encore par la gauche, malgré le remplacement de Sainte-Luce par Sadzoute, et Sivis, encore lui, trouve Pierrot de près. Le Haïtien passe en force devant Mbow, en le blessant au passage, pour tromper Bråtveit de près. 0-2, fermez le ban. 

Une défaite de plus pour les Nîmois, la 14e de la saison, et une nouvelle à domicile, dans des Costières de plus en plus clairsemées qui n’ont rien, mais alors vraiment, d’une forteresse imprenable. S’il n’y a pas (encore) le feu au classement, Nîmes est 12e avec 8 points d’avance sur le 18e, on se dit, autant pour les joueurs que pour les supporters, une chose : vivement que cette saison s’achève. 

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

31e journée de Ligue 2. Stade des Costières. Spectateurs : 1345. Nîmes Olympique - En Avant Guingamp : 0-2. (mi-temps : 0-0). Arbitre : M. Perreau-Niel. Buts pour Guingamp : Livolant (48e), Pierrot (86e). Avertissement à Nîmes : Mbow (32e).

Nîmes : Bråtveit – Paquiez, Mbow (Ueda, 90e), Martinez (Cap.), Sainte-Luce (Sadzoute, 71e) – Fomba (Sarr, 71e), Ponceau, Benrahou, Eliasson, Ferhat (Ómarsson, 42e) — Koné. Remplaçants non utilisés : Dias (g.), Guessoum, Delpech. Entraîneur : Nicolas Usaï.

Guingamp : Basilio — Sivis, Roux, Lemonnier, Riou, Quemper (Phaëton, 90e+3) — M’Changama (Cap.), Diarra (El Hadji Ba, 74e) — Livolant, Barthelmé (Merghem, 64e), Gomis (Pierrot, 64e). Remplaçants non utilisés : Barbet, Muyumba, Cathline. Entraîneur : Stéphane Dumont. 

Thierry Allard

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais