A la une
Publié il y a 2 mois - Mise à jour le 01.10.2022 - corentin-corger - 3 min  - vu 1036 fois

NÎMES OLYMPIQUE Les gladiateurs sont lâchés dans l'arène

Amoindris, Tchokounté et les Nîmois vont devoir livrer un vrai combat pour sortir de l'arène avec les trois points (Photo Yannick Pons) - Yannick Pons

Les Crocos vont devoir faire front ensemble dans la difficulté (Photo Anthony Maurin). • Anthony MAURIN

Largement amoindris avec huit joueurs absents dont cinq défenseurs, les Crocos (17es, 8 pts) vont devoir se surpasser ce soir à 19h pour sortir des Costières vainqueurs face au Paris FC (12e, 10 pts) tel des gladiateurs dans l'arène condamnés à se battre pour survivre. Pour y parvenir, ils pourront compter sur le soutien des Gladiators, de retour au stade, très impatients d'encourager leur équipe. 

"Il faut faire avec, il y a des moments où les vents sont contraires. On a quand même eu le bonheur d'apprendre, et c'est un soulagement pour nous tous, qu'une issue favorable a été trouvée avec les supporters. La situation devenait anxiogène pour tout le monde, c'est la bonne nouvelle de la semaine", voilà comment Nicolas Usaï résume actuellement la situation au Nîmes Olympique. Après deux semaines de trêve et un match amical perdu à Toulouse (2-1), les Crocos retrouvent le championnat (10ème journée) en recevant Paris FC à 19h.

Une place de relégable, un Nicolas Benezet toujours absent et les coups durs qui se multiplient. Cette semaine le covid s'est invité à la Bastide avec six joueurs positifs. Et Maël Durand de Gevigney s'est blessé lors de la séance de mercredi et souffre d'une grosse entorse à la cheville droite. "C'est la tuile la plus importante de la semaine", regrette Nicolas Usaï au sujet de celui que l'on ne reverra sans doute pas avant le boxing day fin décembre.

"C'est bien d'avoir cette unité"

Mardi, la situation avait de quoi agacer Nicolas Usaï mais le lendemain, une bonne nouvelle est enfin arrivée : le retour des Gladiators au stade des Costières qui seront présents pour encourager les Crocos face aux Franciliens avec bâches, banderoles et tambours. "On sait la force du public nîmois et c'est bien d'avoir cette unité. On en a besoin dans cette période où on est en déficit de résultat", complète le coach qui compte évidemment sur le douzième homme pour inverser la tendance.

Touché par le covid en début de semaine, le capitaine Lamine Fomba est finalement bien présent (Photo Yannick Pons) • Yannick Pons

Car les Nîmois restent sur quatre matches sans victoire. Mais en ce début de saison, ils sont plus à l'aise à la maison où ils restent sur trois rencontres sans défaite et zéro but encaissé. En face, l'adversaire, qui compte seulement deux points de plus, n'est pas en grande forme avec une seule victoire obtenue sur les sept dernières journées. Mais ce qui ne penche pas en faveur des hommes de Nicolas Usaï c'est qu'ils partent avec huit soldats de moins.

"Ça ne sert à rien de se flageller"

Si Fomba, Djiga et Burner ont été testés négatifs hier, Guessoum, suspendu quoi qu'il en soit pour ce match et Ueda, ne sont pas aptes tout comme Durand de Gevigney donc mais aussi Sadzoute, Poulain, Benezet, Benrahou et Doucouré. La liste est longue. Huit absents dont cinq en défense mais Nicolas Usaï s'adapte, "on est obligé de faire avec, ça ne sert à rien de se flageller ou de dire que c'est compliqué. Ce sont des aléas, l'essentiel c'est d'avoir des joueurs déterminés." Le Marseillais appréciera sûrement la comparaison avec les gladiateurs. Un état d'esprit qui sera sans doute nécessaire pour retrouver le goût du succès.

S'ils sont présents, les trois ex covidés risquent de ne pas être à 100%. L'entraîneur devrait néanmoins les aligner dans un dispositif en 4-4-2 avec sans doute Burner à gauche et Djiga, dans l'axe, aux côtés de Labonne, qui fêtera sa première apparition sous le maillot nîmois. Avec cette hécatombe en défense, le tout jeune Naïm Laidouni (19 ans) a été appelé pour la première fois en Ligue 2. Une formation qui reste malgré tout compétitive et dont le soutien de tous les supporters tombe à pic.

Le groupe retenu : Dias, Maraval - Burner, Djiga, Labonne, Laidouni, Nasraoui, Vargas - Delpech, Fomba, N'Guessan, Thomasen, Zampa - Saïd, Koné, Omarsson, Pagis, Tchokounté. 

Le onze probable : Maraval - Vargas, Djiga, Labonne, Burner - Thomasen, Fomba, N'Guessan, Saïd - Pagis, Koné. 
Le classement et les rencontres de Ligue 2 de cette 10ème journée. Suivez en direct commenté cette rencontre sur le site Objectif Gard dès 18h : 
Corentin Corger

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais