A la une
Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 19.01.2020 - boris-boutet - 2 min  - vu 1286 fois

RCN Pris dans la tempête, Nîmes boit le calice jusqu'à la lie

Darmon a aplati après l'en-but et laissé les Nîmois à leurs regrets (Photo Armand Veron)

Défait par Mazamet (15-16), qui n'avait pourtant gagné qu'un match cette saison et occupait l'avant-dernière place du classement au coup d'envoi, le RCN enchaîne une sixième défaite de rang et s'enfonce encore un peu plus. 

Vent de face et cueilli à froid par une pénalité de Hart (0-3, 3e), Nîmes a pourtant enchaîné les temps forts en première période. De son côté Mazamet a fait le dos rond, bien aidé les nombreuses maladresses nîmoises. Et après avoir laissé passé l'orage, les Tarnais ont puni les Gardois, qui, incapables de concrétiser leur domination et leurs nombreux temps forts, ont payé au prix fort leur fin de première période catastrophique.

Vingt minutes au cours desquelles Mazamet, ou plutôt Hart, a inscrit 10 points, refroidissant un peu plus un stade Kaufmann déjà glacial. D'abord sur une pénalité face aux poteaux suite à une relance nîmoise ratée. Puis sur un deux contre un parfaitement négocié par Ruiz pour envoyer l'inévitable arrière tarnais à l'essai, suite à une énième perte de balle gardoise. Quelques instants plus tôt, le RCN avait vendangé deux pénaltouches et passé de longues minutes dans les dix mètres visiteurs sans parvenir à marquer. Vaillant et pragmatique à défaut d'être brillant, Mazamet bénéficiait donc d'une confortable avance à la pause (3-16).

Impuissants malgré la supériorité numérique

Au retour des vestiaires, les Gardois qui ont désormais le vent dans le dos poursuivent leur domination stérile, faute d'adresse. Mais alors que le RCN semblait de plus en plus perdu, Tonga perd ses nerfs et plaque Roca à la carotide. M. Vals n'hésite pas et expulse le Tarnais. En supériorité numérique, Nîmes croit enfin trouver la faille quand Darmon franchit la ligne. L'arbitre accorde l'essai puis se ravise, jugeant que l'arrière Nîmois a aplati après l'en-but.

Il faut attendre la 78e pour voir enfin le RCN marquer l'essai de l'espoir. Désormais en double supériorité numérique suite au carton jaune tout juste reçu par Ruiz, Le Boulanger conclu une énième pénaltouche (10-16, 78e). La fin de partie est à sens unique et Nîmes croit en ses chances après un nouvel essai marqué sur un bel effort collectif. Mais Vilaret manque la difficile transformation de la gagne laissant le RCN à ses regrets (15-16, 85e). Ceux d'avoir perdu un match qui semblait pourtant imperdable.

Boris Boutet

NÎMES 15-16 MAZAMET

14e journée de Fédérale 1.

Arbitre : M.Vals Stade : Nicolas-Kaufmann. Mi-temps : 3-16

Points pour Nîmes. Essais :  Le Boulanger (78e), essai collectif (85e) ; Pénalité : Vilaret (10e) ; Transformation : Vilaret (78e)

Points pour Mazamet. Essai : Hart (40e) ; pénalité : Hart (3e,17e, 29e) transformation : Hart (41e)

Carton rouge à Mazamet : Tonga (59e) ; carton jaune à Mazamet : Ruiz (78e)

NÎMES : Nierat, Marra, Daniel – Le Boulanger, Gonzalez – Vernier, Simon, Llabres (cap) – Pichard, Vilaret – Chiker, Robbe, Mazet, Max – Darmon. Remplaçants : Vaysset, Nouri, Roca, Tissot, Bertry, Santin, Bosca, Baudry 

MAZAMET : Nuninger, Salette, Destruels - Caila, Tonga - Maffre, Roques, Ciorascu (Ruiz, 17e)- Alarcon, Martin - Martel, Bontems, Condou, Brichet - Hart. Remplaçants : Sanches, Soyé, Ruiz, Gallego, Labouchere, Faarahia, Souloumiac, Bertrand. 

Boris Boutet

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais