A la une
Publié il y a 4 ans - Mise à jour le 12.05.2018 - philippe-gavillet-de-peney - 2 min  - vu 383 fois

SAMEDI DE RIRE Où il est question de cambrioleurs rossés et de chauffard mineur...

Vous nous lisez, alors nous aussi on vous lit : on est comme ça chez Objectif Gard.
(Photo d'illustration/DR)

Fidèles à notre habitude, nous avons passé au crible vos commentaires pour y dénicher quelques perles. Cette semaine plusieurs sujets ont retenu votre attention et fait s'agiter vos petits doigts sur les clavier. On en a retenu deux. C'est parti pour un petit florilège...

Chronologiquement le plus récent, l'épisode concernant des cambrioleurs éméchés qui se sont pris une volée par le fils de la victime, un sexagénaire, et qui ont terminé leur périple aux urgences a particulièrement inspiré nos lecteurs, la plupart d'entre-eux se félicitant de la tournure prise par les événements. D'aucuns trouvaient même que les voleurs s'en tiraient à bon compte. Pour Julian JII,  "la fin aurait été plus sympa si les cambrioleurs avaient pour s’enfuir sauté du 8 ère étage atterrissant sur la voie de circulation devant un poids lourd ...au moment où celui ci était en circulation". Sans...commentaire ! Une prise position sans concession à laquelle Gregory oppose un timide " Excuse-moi Julien mais je ne partage pas ton avis..." qui ne fera pas florès. Quant à Micheline, elle fait dans la prévention et montre les...dents de ses molosses : "S'il rentre chez moi, c'est sûr que si mon mari est là ils prennent une raclée et en plus ils se feront mordre par les chiens." Avis aux amateurs, un cambrioleur averti en vaut deux : Pas de ça chez Micheline, non mais !

Un autre fait divers nîmois a suscité de nombreux commentaires. Dont certains un peu, hummm !, disons, décalés ! L'affaire d'un jeune de 17 ans (et donc sans permis, ni assurance, NDLR) ayant acheté une voiture avant de prendre le volant et de percuter un collégien a inspiré - si l'on peut s'exprimer ainsi - cette remarque, dont on doute de la pertinence, à Jon sur Facebook : "pas étonnant, ces jeunes ne regardent pas en traversant, bien-sûr en dehors des passages piétons et quand le feu est vert pour les automobilistes. C'est l'éducation des parents sur leurs enfants qui en est responsable et aussi le lycée qui ne fait aucune prévention." Mais quand Mélanie lui rétorque "Et c'est une raison pour ne pas s'arrêter et prendre la fuite ???", Jon, qui enfile sans vergogne la robe d'avocat du Diable, persiste et signe avec un tonitruant "comment pouvez-vous affirmer qu'il a pris la fuite ? Si ça se trouve il ne s'en ai pas rendu compte !" qui ne laisse pas de place à la contradiction. Mauvaise foi quand tu nous tiens...

Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com

Philippe Gavillet de Peney

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais