A la une
Publié il y a 5 mois - Mise à jour le 13.06.2022 - sacha-virga - 3 min  - vu 302 fois

SPÉCIAL LÉGISLATIVES Suivez le compte-rendu en direct de cette soirée du premier tour

Michel Sala, applaudi devant son QG de campagne du boulevard Gambetta à Alès (photo François Desmeures / Objectif Gard)

Suivez les résultats en direct et les réactions des invités dans notre émission spéciale premier tour des élections législatives.

23h06 : "Aujourd'hui, Les Républicains connaissent ce que nous avons connu il y a quelques années", explique Arnaud Bord (Nupes), qualifié au second tour sur la quatrième circonscription.

22h58 : Battu sur la sixième circonscription, François Courdil (LR) est quand même content de son résultat et de sa campagne comme il nous l'explique en plateau.

22h46 : "J'entends cette colère, j'ai une âme de travailleuse sociale. Je connais les difficultés", explique Françoise Dumas, députée sortante de la majorité présidentielle, deuxième dans la première circonscription.

22h42 : Coralie Ghirardi (Nupes), battue sur la deuxième circonscription, est claire concernant le second tour : "Le Rassemblement national : jamais ! Mais les électeurs sont armés et savent ce qu'ils doivent faire."

22h22 : Philippe Ribot, troisième sur la quatrième circonscription et battu, ne regrette absolument pas d'avoir rejoint la majorité présidentielle, rappelant également le faible score des Républicains sur la circonscription.

22h14 : Vincent Bouget, élu d'opposition communiste à la ville de Nîmes affirme à Yoann Gillet (RN) qu'il serait très content s'il était battu face à Françoise Dumas, la députée sortante, ajoutant qu'il fera toujours barrage au Rassemblement national. Yoann Gillet rétorque : "En disant cela, vous insultez une partie des gens."

22h10 : Charles Ménard (Nupes), troisième sur la première circonscription, annonce qu'il ne donne pas de consigne de vote pour le second tour qui concernera la députée sortante Françoise Dumas (LREM) et Yoann Gillet (RN), en tête ce soir.

21h42 : Michel Sala, en tête pour la Nupes sur la cinquième circonscription, est heureux mais sait que ce n'est pas encore gagné : "Il va falloir rassembler encore plus, notamment dans les quartiers populaires et chez les jeunes."

21h36 : Nicolas Cadène, premier sur la sixième circonscription du Gard pour la Nupes se félicite du travail collectif réalisé par le collectif de Gauche et se satisfait de son résultat.

21h28 : Pierre Meurin (Rassemblement national), premier sur la quatrième circonscription du Gard : "J'appelle l'électorat de Centre-Droit et celui de La République en marche à voter pour moi. N'hésitez pas à vous reporter sur moi pour faire barrage à la Nupes, vous ne le regretterez pas."

21h12 : Le républicain Franck Proust fustige la Nupes, estimant qu'il y a de nombreux points de désaccord dans certains partis qui la compose. Il interroge avec véhémence notre sociétaire Nicolas Ferrière, directeur de cabinet et soutien Nupes, au sujet du nucléaire, de la police... "Jean-Luc Mélenchon n'est pas le Parti communiste", explique le président de Nîmes métropole.

21h08 : Nicolas Meizonnet, député sortant Rassemblement national sur la deuxième circonscription : "Pour moi Yvan Lachaud est un peu usé aujourd'hui. Il est présent en politique depuis 30 ans."

21h04 : "Depuis combien de temps n'a-t-on pas élu un candidat pour ce qu'il est ?", s'interroge Franck Proust, président des Républicains du Gard, qui explique également sa fierté pour les candidats LR qui se sont lancés dans une "campagne difficile".

20h58 : Catherine Daufès-Roux, députée sortante de la majorité présidentielle, battue sur la cinquième circonscription, amère : "Je suis déçue pour la circonscription. Les gens verront ce que c'est d'avoir un élu d'opposition."

20h55 : Pascale Bordes, candidate RN sur la troisième circonscription et qualifiée pour le second tour : "Je pense que si nous connaissons de grandes difficultés sur l'énergie aujourd'hui, c'est en grande partie de la faute du Gouvernement."

20h50 : Brahim Aber, notre sociétaire explique que la défaite de Catherine Daufès-Roux peut s'expliquer par le fait qu'elle soit "peu connue dans sa circonscription", tout en rajoutant qu'elle a fait le travail selon lui.

20h45 : Arnaud Bord, candidat de la Nupes sur la quatrième circonscription : "Je pense qu'il y a eu une véritable dynamique de cette union", explique-t-il, qualifié pour le second tour avec le Rassemblement national.

20h40 : Léa Boyer, candidate LR sur la cinquième circonscription : "Qu'on fasse campagne ou non, les gens votent pour une étiquette", déplore-t-elle.

20h32 : Yvan Lachaud n'est pas mécontent du nombre de voix obtenues par la majorité présidentielle et estime qu'il faut "donner un espoir à cette deuxième circonscription qui n'est pas représentée". Concernant le deuxième tour, il estime que les voix de Frédéric Touzellier, représentant LR-UDI, pourraient se reporter plutôt vers la Majorité présidentielle qu'au Rassemblement national.

20h29 : Jean Denat, maire de Vauvert s'exprime en premier dans notre émission et se félicite de l'union des gauches : "La Gauche est plus forte quand elle est unie."

20h18 : Laurent Burgoa, sénateur Les Républicains s'inquiète de l'abstention et de la montée de La France insoumise et du Rassemblement national : "Quand on voit le taux d'abstention, on ne peut pas dire que les gens fassent un acte citoyen. Je m'inquiète également que LFI et le RN soient potentiellement gagnants."

Sacha Virga

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais