A la une
Publié il y a 8 ans - Mise à jour le 28.09.2014 - tony-duret - 1 min  - vu 104 fois

TRAIT POUR TRAIT Lachaud - Fournier : fin du cessez-le-feu

 

On ne sait pas si l'entente de circonstance affichée par Yvan Lachaud et Jean-Paul Fournier pendant les municipales avait trompé beaucoup de monde. Toujours est-il que les deux hommes ont eu ce qu'ils voulaient : la présidence de Nîmes Métropole pour le premier et une nouvelle réélection à la mairie de Nîmes pour le second. Mais tout ça est déjà bien loin. Aujourd'hui, le naturel a repris son galop et les vieilles rancunes remontent aussi vites qu'elles avaient été enterrées. Cette semaine, celui qui a fait les frais de cette guerre s'appelle Jean-Marc Soulas (relire notre article). L'adjoint UDI en charge des festivités, qui aurait pointé quelques irrégularités à Nîmes Métropole sous l'ère Fournier, a passé un sale quart d'heure dans le bureau du sénateur-maire. L'explication "musclée", selon une source de l'UDI, a valu un malaise à l'adjoint. Jean-Marc Soulas, premier blessé de guerre.

Tony Duret

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais