Publié il y a 7 ans - Mise à jour le 09.09.2016 - boris-de-la-cruz - 2 min  - vu 169 fois

MILHAUD L'ancien pompier reconnait être un pyromane

Crédit photo : SDIS du Gard

Un ancien pompier de 57 ans a été arrêté jeudi, près de l'incendie qui a détruit 3 hectares à Milhaud. L'homme interpellé, qui a nié les faits en garde à vue, a fini par reconnaître vendredi soir être à l'origine des 3 départs de feu survenus jeudi à Milhaud. Selon nos renseignements, il réfute être à l'origine des quarante autres incendies de l'été sur cette commune.

"Lorsqu'il a été arrêté suite à un signalement d'un habitant, il était brûlé sur une partie du corps", raconte une source proche de l'enquête. Jeudi, vers midi, une personne de Milhaud a été étonnée de voir un homme s'engouffrer dans la végétation, puis ressortir alors qu'un feu embrasait la garrigue. Ce témoin direct a pris son véhicule et a suivi le suspect qui était à pied... Et pour cause, le suspect habite à proximité des feux qui ont été allumés depuis maintenant deux mois autour du chemin des garrigues à Milhaud. Suite au signalement de ce témoin, les gendarmes ont rapidement interpellé ce monsieur. Les gendarmes qui quadrillaient le terrain étaient certains que le pyromane était un "local", car il parvenait à s'évanouir dans la nature très rapidement.

"Il a des brûlures sur le corps, il dit qu'elles sont anciennes, mais un médecin affirme qu'elles sont très récentes, à peine 12h ", complète le vice-procureur Alexandre Rossi qui a ouvert vendredi soir une information judiciaire pour "destruction du bien d'autrui par un moyen dangereux pour une personne".  Dorénavant un juge d'instruction va enquêter pour savoir si cet homme peut être le pyromane de Milhaud, recherché depuis la mi-juillet?

"Ce n'est pas moi, je suis un ancien pompier", a affirmé cet homme qui vit avec sa compagne dans une caravane. Les enquêteurs multipliaient les opérations, les surveillances et les contrôles depuis des semaines.

L'homme arrêté jeudi est âgé de 57 ans, et "il a été pompier il y a très longtemps dans le Nord de la France", complète le vice-procureur Alexandre Rossi.

Cet homme vit dans le secteur touché par les flammes tout au long de l'été. Hier, les trois départs de feu survenus entre 11h45 et 12h15 se situaient à un kilomètre de chez lui. Durant l'été, des incendies ont détruit de la végétation à 300 mètres à peine du lieu où il habite. Cet homme est resté silencieux pendant les 24h de garde à vue et il a nié les faits avant de les reconnaître vendredi en soirée au Palais de Justice de Nîmes.

Les gendarmes essaient de comprendre si l'homme arrêté jeudi est le seul responsable des feux de l'été sur la commune ou si d'autres personnes peuvent être impliquées?

En attendant, le parquet de Nîmes a demandé et obtenu vendredi soir la détention provisoire de cet homme. L'incendiaire présumé risque 10 ans de prison.

Boris De la Cruz

Boris De la Cruz

Actualité générale

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio