Actualités
Publié il y a 4 ans - Mise à jour le 31.05.2018 - elodie-boschet - 1 min  - vu 258 fois

ALÈS Les habitants deviennent acteurs de leur sécurité

Didier Lauga et Max Roustan ont signé un protocole de participation citoyenne pour la ville d'Alès (Photo Élodie Boschet/Objectif Gard)

Le maire d’Alès, Max Roustan, et le préfet du Gard, Didier Lauga, ont signé ce mercredi un protocole de participation citoyenne. Le 48e du département. Ce dispositif associe les habitants à la lutte contre la délinquance.

Répartis aux quatre coins de la ville, une quarantaine d'habitants se sont déjà portés volontaires pour devenir « référent sécurité » de leur quartier. Si leur dossier est retenu, ces femmes et ces hommes participeront à la protection et à la sécurité de leur environnement pour tenter d'enrayer les phénomènes de délinquance, et notamment les cambriolages. « On ne leur demande pas d’intervenir, mais simplement d’être attentif à ce qu’il se passe autour de chez eux », explique le préfet, Didier Lauga. Ces référents, qui bénéficieront d’une petite formation, seront tenus d’informer les forces de l’ordre de tout fait suspect.

« L’objectif, poursuit Max Roustan, c’est d’atteindre la sécurité au quotidien pour tous les Alésiens. » Les efforts de la Ville dans ce domaine sont déjà « considérables », selon le préfet du Gard qui cite la mise en place de la vidéoprotection et la forte mobilisation des policiers municipaux pendant la feria. « La sécurité est du rôle de l’État mais elle doit être co-produite », ajoute Didier Lauga. Et avec la signature de ce 48ème protocole dans le Gard, les citoyens alésiens ont désormais leur rôle à jouer.

Élodie BOSCHET

Elodie Boschet

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais