Publié il y a 4 ans - Mise à jour le 19.06.2020 - thierry-allard - 2 min  - vu 4637 fois

CONNAUX Démarrage pied au plancher pour le point de vente utilitaires de Renault Bagnols

Jean-Luc Agnan vient d'ouvrir un point de vente d'utilitaires d'occasion à Connaux, près de Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Son téléphone n’arrête pas de sonner. À la tête de la concession Renault, à Bagnols, Jean-Luc Agnan n’arrête pas depuis le déconfinement. Et ce n’est pas son nouveau point de vente consacré aux véhicules utilitaires d’occasion, qu’il vient d’ouvrir à Connaux, qui va l’aider à raccourcir ses journées.

Car désormais, le constructeur au losange dispose d’un deuxième point de vente, non loin de Bagnols. « Ce n’est pas une diversification, car nous vendions déjà des véhicules utilitaires avant, mais je voulais offrir aux clients une véritable exposition aux utilitaires d’occasion, car nous avions beaucoup de demandes et pas de place pour les exposer », explique le concessionnaire, qui perdait ainsi des clients. « Certains pensaient que nous n’avions pas d’utilitaires à vendre car nous n’en présentions pas. Or je pense que le stock fait vendre, affirme-t-il. Le client a un besoin immédiat, et il veut voir et toucher le véhicule. »

Alors lorsque l’entreprise Pagès terrassement et environnement a pris ses nouveaux locaux à Connaux, le long de la route départementale, l’occasion s’est présentée de créer ce point de vente. « Et Pagès vend ses produits principalement à des professionnels. Il y a donc une logique à proposer des utilitaires à côté », ajoute Jean-Luc Agnan.

Le concessionnaire y propose donc uniquement des véhicules utilitaires d’occasion « et bientôt du quasi neuf à zéro kilomètre », ajoute-t-il. L’idée est d’avoir constamment disponible une large gamme, de la Clio de société au Master, avec des véhicules spécifiques et particulièrement recherchés : cabines approfondies, bennes ou encore plateaux. Le tout pour pour des prix variant de 3 000 à 25 000 euros.

Un concept qui marche. À l’instar de son voisin Anthony Pagès, « c’est parti tout de suite », souligne Jean-Luc Agnan. Ainsi, dès l’ouverture du point de vente au tout début du mois de juin, le concessionnaire a vu une clientèle constituée pour beaucoup par des artisans locaux se presser à Connaux.

De quoi rassurer le professionnel qui, comme ses homologues des autres constructeurs, a souffert du confinement. Ce qui n’a cependant pas remis en cause ce projet d’ouverture d’un deuxième point de vente, « au contraire », affirme-t-il, en comptant sur les utilitaires pour reprendre la marche en avant de son entreprise.

C’est en tout cas d’ores et déjà le cas du côté des embauches : Jean-Luc Agnan vient ainsi de recruter un vendeur supplémentaire et va prochainement prendre un apprenti en contrat de qualification professionnelle.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio