Actualités
Publié il y a 1 an - Mise à jour le 30.01.2021 - abdel-samari - 2 min  - vu 230 fois

DOMAZAN Inauguration du nouveau réfectoire de l’école communale

Photo DR Objectif Gard

Photo DR Objectif Gard

Ce vendredi 29 janvier, Iulia Suc, sous-préfète, directrice de cabinet du préfet du Gard, a inauguré le nouveau réfectoire de l’école communale de Domazan en présence notamment de Denis Bouad, sénateur du Gard Anthony Cellier, député du Gard, Fabrice Verdier, conseiller régional représentant Carole Delga, présidente de la région Occitanie, de Pierre Prat, président de la communauté de communes du Pont du Gard et de Louis Donnet, maire de la commune.

Dans le cadre d’une rénovation énergétique par l’utilisation de la paille et de la bioclimatologie, ce bâtiment de 120m2, modulaire et adaptable, reflète le projet d’école autour de l’innovation, l’éco responsabilité, l’éducation et le développement durable.

Il accueillera l’ensemble des 97 élèves dans des conditions optimales et s’inscrit dans la démarche du "manger mieux" avec l’utilisation de produits locaux. "Le premier confinement et les règles sanitaires ont précipité la réflexion, explique le maire de Domazan Louis Donnet. Il nous fallait absolument trouver une solution pour accueillir les enfants à la rentrée de septembre." 

Alors des travaux ont été engagés dans l'école pour agrandir les salles de classes en déménageant les sanitaires, et le réfectoire a été bâti en bois et en paille. Il est opérationnel depuis début novembre, et sera démonté puis déplacé sur un terrain mitoyen dans les prochains mois, à la faveur de nouveaux travaux dans l'école. "C'est un projet tourné vers l'avenir", estime l'adjoint au maire de Domazan Jean-Baptiste Mangin.

Les élus présents salueront tous, comme les services de l'État, ce projet réalisé en un temps très court avec des matériaux locaux et biosourcés, comme "un exemple concret" de ce qui peut être réalisé, y compris dans les petites communes au niveau des enjeux environnementaux.

Au travers de la Dotation d’Équipement des Territoires Ruraux (DETR), L’État a accompagné cette réalisation à hauteur de 53 000 € et la Région à hauteur de 65 000 euros ces travaux d’un montant total de 188 000 € soit un taux de subvention de 40 %.

AS (avec Th.A)

Abdel Samari

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais