Actualités
Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 05.10.2022 - abdel-samari - 2 min  - vu 1489 fois

ÉDITORIAL Boycott de la Coupe du monde de football au Qatar : la belle hypocrisie

Photo via MaxPPP - PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

L'hypocrisie est de retour. Une partie de la classe politique appelle au boycott de la Coupe du monde de football au Qatar à un peu plus d'un mois du début de l'évènement, prévu le 20 novembre prochain. Ou mieux, sous l'égide de la crise énergétique, de nombreuses villes comme Strasbourg, Paris, Marseille, Bordeaux ou encore Lille décident de ne pas installer d'écran géant pour diffuser les rencontres. À Nîmes, la question ne s'est pas posée, il n'y a pas eu de fan zone il y a quatre ans, aucune raison que ce soit le cas aujourd'hui... De toute façon, cette réaction des municipalités est ridicule surtout que personne ne découvre un mois avant l'évènement que faire la Coupe du monde dans un pays comme le Qatar était une aberration écologique. C'est d'ailleurs encore une autre absurdité écologique de ne pas réunir 10 000 personnes devant une seule télévision et d'encourager 10 000 personnes à laisser allumer chacun leur TV chez eux. Passons... L'autre argument déployé depuis plusieurs jours concerne les droits humains dans leur ensemble. Une réalité. Un scandale. Mais, là encore, qui peut raisonnablement penser que les droits de l'homme étaient parfaitement respectés au Qatar au moment de l'attribution de cet évènement mondial ? Une affaire de gros sous s'est mêlée aux enjeux plus rationnels de la préservation des libertés individuelles, de la démocratie et de l'égalité homme-femme. Il sera donc difficile aujourd'hui de dissuader, à quelques farouches opposants près, l'ensemble de la planète football de passer son chemin. Encore davantage en France. L'équipe nationale va remettre son titre en jeu, remporté il y a quatre ans en Russie. Si d'aventure les coéquipiers de Kylian Mbappé et Karim Benzema vont loin dans la compétition, là encore, il y a fort à parier que les chaînes de télévision qui retransmettent la compétition feront le plein de téléspectateurs. Au grand désarroi des néo-démocrates et écologistes. Ils auraient dû se manifester plus tôt...

Abdel Samari

Abdel Samari

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais