Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 28.04.2024 - CC - 2 min  - vu 917 fois

GARD Deux plombiers en lice pour devenir meilleur apprenti de France

Julian et Kilian représentent fièrement l'artisanat gardois 

- Photo FFB 30

Julian et Kilian se sont qualifiés pour l'épreuve nationale du concours. 

Des heures et des heures passées le soir, les week-ends à travailler leurs ouvrages au sein de l'atelier de l'entreprise Génie Fluide à Bouillargues, spécialisée dans la plomberie et le chauffage et dirigée par Pierre Lefebvre et Maxime Leveque, pour les présenter aux membres du jury du concours des Meilleurs apprentis de France plus communément connu sous l'acronyme MAF.

Cela a été le challenge relevé par Julian et Kilian, deux jeunes de 19 ans en apprentissage au BTP CFA de Méjannes-lès-Alès. Cette semaine, les trois membres du jury sont venus examiner les ouvrages imposés par le concours (dans les catégories plomberie et chauffage). Mesure des écartements, qualité des soudures, alignement, respect du cahier des charges, tout a été évalué avec une très grande rigueur.

Deux heures après le début de l'examen, les résultats sont proclamés. Julian et Kilian remportent chacun deux médailles d'or, une départementale et une régionale. Des médailles qui leur donnent la possibilité de concourir désormais à l'épreuve nationale du concours en devant réaliser sous un mois une œuvre libre sur le thème des JO 2024.

"Ils ont ce petit plus"

"Donner les moyens techniques, financiers à des jeunes qui ont l'envie, ce n'est pas une charge pour une entreprise, c'est un devoir. C'est une chance et c'est surtout génial ! Julian et Kilian sont comme tous leurs collègues et amis, mais ils ont le "petit plus" qui les pousse à aller chercher l'excellence dans leur apprentissage !", commente leur chef d'entreprise Pierre Lefebvre, investi depuis toujours dans la transmission du savoir-faire. 

Pour Olivier Polge, secrétaire général de la Fédération française du bâtiment du Gard, "on tord aussi le coup à ceux qui pensent que cette génération n'a pas forcément envie. Et bien non, il y a dans toute la France des jeunes qui sont en formation, en alternance pour apprendre leur métier dans nos CFA. Tous ne seront pas candidats au MAF mais c'est essentiel qu'il y en ait pour se challenger et se confronter entre eux. Demain, ils seront des compagnons de grande valeur dans nos entreprises et certainement de futurs excellents artisans et entrepreneurs."

Depuis plusieurs jours, les membres du jury ont déjà évalué les électriciens et la semaine prochaine, les apprentis maçons verront à leur tour leurs réalisations passées au regard exigeant du jury.

CC

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio