Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 25.05.2024 - Corentin Corger - 2 min  - vu 415 fois

GARD Le SMEG fête 30 ans d'éclairage public et de soutien aux collectivités

30 ans smeg territoire énergie perrigot canayer gérard

Le Syndicat mixte d'électricité du Gard (SMEG) devenu Territoire d'énergie a fêté ses 30 ans en présence de nombreux élus. 

"Je me suis lancé dans un exercice périlleux", plaisante Roland Canayer après trois minutes de remerciement. Il faut dire que pour célébrer les 30 ans du syndicat Territoire d'énergie Gard-Smeg, il y en avait du monde à remercier. Devant 400 personnes, dans le magnifique écrin du mas Merlet à Nîmes, le président du Smeg depuis 2008 a donc célébré cet anniversaire avec émotions. 

"Cette dernière année a été compliquée pour moi avec ma santé mise à rude épreuve mais je suis heureux d'être là avec vous pour imaginer la suite de notre syndicat", a-t-il déclaré avant d'être chaleureusement applaudi. Réunissant aujourd'hui la totalité des 351 communes gardoises, le syndicat est l’un des principaux acteurs publics de l’énergie électrique dans le département.

"Ça n'a pas été simple pour lui de convaincre les élus locaux"

Les collectivités adhérentes transfèrent au syndicat des compétences relatives à la distribution public de l’électricité, l’éclairage public, les télécommunications ou encore les infrastructures de recharge des véhicules électriques. Une belle structure au services des communes à laquelle Françoise Laurent-Perrigot, présidente du Conseil départemental, a rendu un vibrant hommage : "C'est un véritable outil proche des collectivités et une réussite exemplaire de ce que peut être une décentralisation bien menée." 

30 ans smeg territoire énergie perrigot canayer gérard
La présidente du département a rendu hommage au fondateur du Smeg • Photo Corentin Corger

Elle est revenue sur les conditions de création du Smeg en 1994 alors qu'il existait plusieurs syndicats éparpillés sur tout le territoire : "J'ai vécu la création, je me souviens à l'époque de l'acharnement de Francis Cavalier-Bénézet. Il s'est beaucoup battu car il était convaincu du bien-fondé de ce regroupement départemental. Ça n'a pas été simple pour lui de convaincre les élus locaux, aujourd'hui on peut être fier du résultat." Surnommé le "Pape des Cévennes", ce résistant de la Seconde Guerre mondiale, maire de Valleraugue durant 48 ans (de 1953 à 2001), a été le fondateur du Smeg. 

"Faciliter la transition écologique"

Sur proposition de Damien Alary, alors président du Conseil général du Gard, Roland Canayer a succédé à Francis Cavalier-Bénézet. L'occasion pour la présidente du Département d'annoncer la signature d'un partenariat avec le Smeg au service des communes qui ont des plans en matière de production d'énergie renouvelable qui se déclinera projet par projet. Un syndicat, notamment au travers de son directeur général Samuel Chatard, désormais engagé en faveur du développement durable et de la transition énergétique. 

Pour représenter l'État, Yann Gérard, fraîchement nommé secrétaire général de la préfecture du Gard, était présent. "Ce département, ces collectivités et ce syndicat travaillent main dans la main de manière efficace pour faciliter la transition écologique, c'est la raison pour laquelle l'État sera à vos côtés", a-t-il conclu. 

Corentin Corger

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio