Publié il y a 2 ans - Mise à jour le 31.10.2021 - thierry-allard - 1 min  - vu 282 fois

GARD RHODANIEN Pôles d’échange multimodal : « une consultation minimaliste » pour le Parti radical de gauche

Des travaux sur les gares de Pont-Saint-Esprit et de Bagnols sont en cours pour installer les pôles d'échanges multimodaux (PEM). (Marie Meunier / Objectif Gard)

Alors que la concertation autour des projets de Pôles d’échange multimodal de Bagnols et Pont-Saint-Esprit, qui doivent accompagner la réouverture de la ligne TER rive droite du Rhône, a démarré le 25 octobre pour un mois, le Parti radical de gauche (PRG) se positionne. 

Dans un communiqué, le PRG local estime qu’il s’agit d’« une consultation minimaliste, au rabais. » Le PRG dénonce « les graves erreurs » de la mairie et de l’Agglo du Gard rhodanien sur le dossier, évoquant leur « manque de soutien à la réouverture de la ligne aux voyageurs » et « le soutien actif à l'installation d'une nouvelle enseigne de supermarché en lieu et place des anciens entrepôts qui étaient l'endroit idéal pour installer parkings, voitures et vélos pour les futurs usagers du TER. Sur ce point on peut quasiment parler de sabotage ! » 

Plus largement, le PRG rappelle son opposition à La République en marche, bien représentée dans les exécutifs de Bagnols et de l’Agglo et appelle « les élus de l'agglomération ayant soutenu la liste de Carole Delga à prendre leurs responsabilités et à dénoncer les erreurs de gestion passées et actuelles du président de la Communauté d'agglomération du Gard Rhodanien. » Un message adressé notamment à la première vice-présidente de l’Agglo, maire de Pont-Saint-Esprit et conseillère régionale dans la majorité de Carole Delga, Claire Lapeyronie. 

Le PRG conclut son propos en estimant : « On ne combat pas l'abstention par des compromis mais par un débat démocratique actif et résolu. » 

Thierry Allard

Thierry Allard

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio