Publié il y a 16 jours - Mise à jour le 09.07.2024 - Corentin Corger - 2 min  - vu 498 fois

JEUX OLYMPIQUES Quels sont les athlètes gardois qualifiés ?

Le triple sauteur Jean-Marc Pontvianne portera fièrement les couleurs de la France et de l'ENA

- Anthony Maurin

Cinq athlètes gardois sont qualifiés. 

Du 26 juillet au 11 août, Paris accueillera pour la troisième fois de son histoire (1900, 1924), les Jeux Olympiques, le plus grand événement sportif de la planète. Plusieurs athlètes gardois auront la chance de participer à ce rendez-vous unique dans leur carrière de sportif. La liste officielle des athlètes sélectionnés a été publiée. 

Alors qu'un doute subsistait, le triple sauteur Jean-Marc Pontvianne participera bien aux JO. Même s'il n'a pas atteint les minima requis, le licencié de l'Entente Nîmes Athlétisme a pu compter sur son bon classement mondial. Pour sa deuxième apparition à une Olympiade, le Nîmois de 29 ans espère faire mieux qu'à Tokyo en 2021 où il avait été éliminé dès les qualifications. Il sera en piste au stade de France le 7 août pour les qualifications avant peut-être de disputer la finale le 9 août. En revanche, sa camarade Wided Atatou n'a pas été retenue chez les femmes. 

Shirine Boukli vise une médaille aux JO • Photo maxppp

On retrouve ensuite la judokate Shirine Boukli. La Nîmoise, originaire d'Aramon, sait qu'elle participe aux JO depuis novembre 2023. À 25 ans, la triple championne d'Europe espère elle aussi faire mieux qu'à Tokyo, où elle avait perdu dès le premier tour. D'autant plus qu'elle fait figure de favorite dans la catégorie des -48 kilos, reste à voir si elle résistera à la pression. Elle a rendez-vous sur les tatamis dès le 27 juillet à l'arena Champ-de-Mars. Shirine Boukli sera aussi en lice dans l'épreuve par équipes mixtes où la France vise particulièrement une médaille. 

L'autre athlète féminine c'est la footballeuse Sandie Toletti. La Bagnolaise de 28 ans, qui a débuté le football à Cavillargues, a été retenue dans le groupe de l'équipe de France féminine. Réserviste lors des Jeux de Rio en 2016, c'est la première fois que la milieu du Real Madrid participe véritablement à des JO. Les Tricolores débutent la compétition, en phase de poules, le 25 juillet face à la Colombie avant d'affronter le Canada, le 28 juillet et la Nouvelle-Zélande, le 31 juillet. 

Baptiste Addis et Jean-Charles Valladont

Les deux autres athlètes gardois sont deux archers. Il s'agit de Baptiste Addis, la pépite manduelloise de 17 ans qui sera aligné en individuel, par équipes et par équipes mixtes. Le Gardois représente une vraie chance de médaille pour les Bleus tout comme son compère Jean-Charles Valladont (lire ICI) qui disputera les mêmes épreuves. Médaillé d’argent aux Jeux Olympiques de 2016, le Franc-comtois âgé de 35 ans devenu Gardois d'adoption va vivre sa troisième olympiade cet été à Paris. Les archers vont vivre pleinement ces JO avec des épreuves étalées du 25 juillet au 4 août. À noter que chez les femmes, Victoria Sébastian est remplaçante. 

Jean-Charles Valladont
L'équipe de France avec Thomas Chirault, Jean-Charles Valladont et Baptiste Addis • Photo World Archery

"C'est déjà une très belle chose d'avoir quatre athlètes même si d'autres auraient mérité d'y être comme Wided Atatou", réagit Philipp Montagut, président du Comité départemental olympique et sportif (Cdos). Indirectement on peut aussi ajouter les frères Alexis et Félix Lebrun, stars montantes du tennis de table, qui font partie de l'alliance Nîmes-Montpellier même s'ils sont avant tout Héraultais. Concernant les autres sélections, les handballeurs de l'USAM Mohab Abdelhak et Mohammad Sanad représenteront les couleurs de l'Égypte. En revanche, la pongiste nîmoise Rachel Moret n'a pas été sélectionnée avec la Suisse. 

Rendez-vous cet été sur Objectif Gard pour découvrir tous les résultats des athlètes gardois. 

Corentin Corger

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio