Actualités
Publié il y a 3 ans - Mise à jour le 31.08.2019 - franck-chevallier - 2 min  - vu 577 fois

JONQUIÈRES-SAINT-VINCENT La première pierre de la future halle des sports est en place

La future halle va ouvrir en mai prochain (photo Franck Chevallier / Objectif Gard)

Mercredi dernier la commune de Jonquières-Saint-Vincent a vu la pose de la première pierre de sa future Halle des Sports. Un établissement qui rentre dans le cadre du contrat local d'aménagement de la communauté de communes. Son ouverture est prévue pour mai 2020.

Pour cette occasion importante le maire de Jonquières-Saint-Vincent, Jean-Marie Fournier, était entouré d'une partie de son équipe, mais aussi de Juan Martinez, président de la communauté de communes Beaucaire Terre d'Argence (CCBTA), de Françoise Dumas, députée, et Françoise Bons, conseillère régionale, entourée d’élus communautaires. Après avoir coupé le ruban inaugural, les deux hommes ont symboliquement posé la première pierre de la future halle.

Comme l'a expliqué le maire de Jonquières-Saint-Vincent, le choix s'est vite porté sur cette halle des sports : « La commune compte beaucoup d'associations sportives et de pratiquants, mais il est vrai que les infrastructures étaient devenues exiguës et inconfortables. Cet équipement va donc servir au plus grand nombre ». De nombreux responsables d’associations étaient bien présents lors de cette manifestation pour voir comment avance la réalisation de la halle multi-activité.

Un lieu qui servira tout autant aux clubs qu'à la pratique scolaire. Il s'agit bien d'une salle de 840 m² avec des tribunes, un dojo de 300 m2, alors que l’actuel fait à peine plus de 100 m2, qui offre des possibilités d’extension future. « Il s’agit ici du point de départ d’un grand projet : une piste cyclable et piétonne liera prochainement la deuxième étape, la construction du groupe scolaire, à horizon de deux ans. À terme, ce sera également le terrain de football qui rejoindra ces équipements », précise le premier élu de la commune.

Des participations financières croisées

Juan Martinez a noté que « les importantes subventions provenant de plusieurs sources, ainsi, l'investissement de la CCBTA pour ce projet est de 3,6 millions d'euros TTC, avec des cofinancements attendus de l'État, dans le cadre du soutien à l'investissement local (700 000 €), la région Occitanie (523 110 €) et le département du Gard (289 000 € au titre du pacte territorial qui seront versé en 2020) ». Avec cela le reste à charge théorique de la communauté de communes est de 2 087 890 €.

La halle de Jonquières se trouve près des courts de tennis de la commune (photo Franck Chevallier / Objectif Gard)

Le contrat local d’aménagement, signé il y a trois ans par les élus communautaires de la CCBTA, prévoit un équipement structurant et d’intérêt communautaire dans chaque commune du territoire. Beaucaire bénéficie d’une enveloppe de 5,4 millions d’euros TTC de la part de la CCBTA et en train de régler des problèmes techniques et administratifs avant la sortie de terre d'un centre des congrès. À Fourques il s'agit de l'extension du centre culturel Georges-Brassens, à Vallabrègues c'est la salle des fêtes et à Bellegarde il s'agit d'un pôle associatif et culturel.

Franck Chevallier

Franck Chevallier

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais