Publié il y a 1 an - Mise à jour le 17.12.2022 - Thierry Allard - 2 min  - vu 588 fois

LAUDUN-L’ARDOISE Un drapeau « réparé » et une belle Sainte-Barbe pour le 1er REG

Un défilé a cloturé la cérémonie de Sainte-Barbe au 1er REG ce vendredi

- Photo : Thierry Allard

La traditionnelle cérémonie de la Sainte-Barbe, sainte patronne des sapeurs, se tenait ce vendredi matin au quartier général Rollet, siège du 1er Régiment étranger de génie de la Légion étrangère, à Laudun-l’Ardoise.

Une cérémonie qui sortait de l’ordinaire, au lendemain d’un concert de la Musique de la Légion étrangère à Tavel, puisqu’elle marquait un fait historique : la filiation directe du 6e Régiment étranger de génie confiée au 1er Régiment étranger de génie désormais officiellement actée par le ministère des Armées. Car avant de devenir le 1er REG en 1999, le régiment s’appelait 6e REG. Créé en 1984 à Laudun-l’Ardoise, il était le premier régiment de génie d’assaut de la Légion étrangère.

Le général Lardet, commandant de la Légion étrangère, était présent ce vendredi matin au 1er REG • Photo : Thierry Allard

Seulement, lorsqu’il est devenu 1er REG, il a perdu la filiation, et donc l’héritage du 6e REG, alors qu’il était composé des mêmes hommes, dans les mêmes quartiers. Après 23 ans d’efforts, le ministère des Armées a fini, le 13 septembre dernier, par confier l’héritage du 6e REG au 1er REG. Désormais, sur le drapeau du régiment figure l’inscription « Koweït 1990-1991 », conflit sur lequel le 6e REG s’était illustré. Ce nouveau drapeau a été présenté lors de la Sainte-Barbe, en présence du général Alain Lardet, commandant de la Légion étrangère.

La mention "Koweït 1990-1991" figure désormais sur le drapeau du 1er REG • Photo : Thierry Allard

« Votre nouveau drapeau, que vous venez d’honorer, est réparé », soulignera le général en s’adressant aux légionnaires sur la place d’armes, évoquant « une décision attendue depuis des années. » Ceci dit, le général Lardet rendra hommage à l’action des légionnaires du 1er REG : « Les obstacles, les missions complexes ne vous font pas peur. »

Le colonel Perrier en tête du défilé du 1er REG • Photo : Thierry Allard

Mali, Niger, Côte d’Ivoire, Djibouti, Liban, la liste des pays dans lesquels les légionnaires ont oeuvré cette année est longue. Sur ces terrains, les légionnaires du génie ont appuyé des convois logistiques, construit des camps, instruit des forces partenaires ou encore aménagé des terrains. « Vous êtes dévoués pour vos frères d’armes, le génie est l’expression la plus forte de l’esprit de service », leur dira le général Lardet.

Après des remises de décorations, la cérémonie a vécu un moment rare au régiment, à savoir la remise de leur képi blanc aux jeunes engagés volontaires du 4e Régiment étranger de Castelnaudary, le régiment de formation de la Légion, faisant d’eux des légionnaires à part entière. Des légionnaires qui seront prochainement dispatchés dans les différents régiments.

Le nouveau légionnaires du 4e Régment étranger de Castelnaudary ont reçu leur képi blanc ce vendredi matin • Photo : Thierry Allard

Les anciens légionnaires ont remis leur insigne aux nouveaux • Photo : Thierry Allard

Enfin, la matinée s’est achevée par une remise de décrets de naturalisation à huit légionnaires. De nationalité biélorusse, sud-africaine, brésilienne, mongole, népalaise, malgache, péruvienne et sénégalaise, les légionnaires sont officiellement devenus français.

Thierry Allard

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio