Actualités
Publié il y a 7 mois - Mise à jour le 22.04.2022 - pierre-havez - 2 min  - vu 671 fois

NÎMES Étranges et inquiétants : 50 « monstrueux » portraits de collégiens gardois s’exposent à la Maison du Département

Lors de l'inauguration de l'exposition "Monstre-toi, toi-même", le 22 avril 2022 (Photo : PH)

Le vice-président du conseil départemental du Gard, délégué à la Culture Patrick Malavieille inaugure, vendredi 22 avril 2022, le vernissage de l’exposition « Monstre-toi, toi-même » : 50 photos noir et blanc réalisée par les élèves de 4 établissements scolaires, dans le cadre du dispositif « Artistes au collège ».

Grâce à plusieurs ateliers de portraits et de montage photographiques, les élèves des collèges Le Coutach à Quissac, Antoine Deparcieux au Martinet, Condorcet à Nîmes et du MFR Petite Camargue à Gallargues-le-Montueux ont réalisé « des montages mélangeant leurs visages et leurs émotions, afin d’unir l’intime et l’universel et de jouer sur les différences », selon les photographes Anne-Lise Lepellec et Vincent Prête, qui ont dirigé ces ateliers.

Deux des 50 photos de l'exposition "Monstre-toi, toi-Même" à la Maison du Département (Photos : PH)

« Gueules cassées et cadavres exquis »

Il en résulte des photos de visages multiples et torturés, mélanges des portraits hantés du peintres Kevin Bacon, des représentations cubistes de Pablo Picasso et des « gueules cassées » de la Première guerre mondiale qui ont inspiré le mouvement surréaliste. En référence à ce dernier courant artistique, les légendes sont également écrites sous forme de cadavre exquis, un exercice d’écriture collaborative cher à André Breton et ses amis, qui renforcent le caractère étrange et inquiétant de ces œuvres.

Parmi les modèles et artistes de l’exposition, Amélie, Janna, Maelia et Andréa, en 4e au collège du Martinet, retiennent que « la différence devient une chance lorsque l’on voit la multiplicité des visages, des peurs et des émotions de ces photos ». Ces portraits sont à voir dans le hall de la Maison départementale, 176 avenue du Président Salvador Allende, du 22 avril au 31 mais 2022. « Il faut accepter la différence, mais faire très attention à l’indifférence », conclut avec malice Patrick Malavieille.

Deux des 50 photos de l'exposition "Monstre-toi, toi-Même" à la Maison du Département (Photos : PH)

Pierre Havez

Pierre Havez

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais