Actualités
Publié il y a 7 ans - Mise à jour le 03.05.2015 - coralie-mollaret - 1 min  - vu 230 fois

NÎMES Grands Jeux Romains : le peuple de Nemausus galvanisé

Né en 76 ap. J.-C., empereur romain de la dynastie des Antonins, Hadrien est un bon administrateur, lettré et helléniste. Veillant au maintien de la paix, il sillonne son empire qui s’étend de l’Écosse à la Syrie. En 122, il est de passage à Nîmes. Il décide d'y construire une basilique en l’honneur de l’impératrice Plotine, veuve de Trajan, qui lui a permis d'accéder au trône impérial. Il offre de grands jeux à cette occasion... Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.

C'est encore un beau spectacle qui a été offert dans les Arènes au peuple de Nemausus, venu en masse ce dimanche après-midi. Cette sixième édition était consacrée à Hannibal (247 – 183 avant J.-C.), célèbre général carthaginois richissime qui osa défier Rome en 218 av. J.-C.

Sous la protection de Jupiter, une prière les mains levées au ciel a été faite au dieu, dans l'espoir d'avoir des jeux magnifiques.

Photo : C.M/Objectif Gard.

Plus de 400 reconstituants venus de toute la France mais aussi d'Allemagne et d'Italie ont replongé les Nîmois dans l'histoire de l'empire romain. Photo : C.M/Objectif Gard.

La pompa est un défilé de présentation des troupes qui précède l’entrée de l’empereur Hadrien qui donne ici ces jeux. Photo : C.M/Objectif Gard.

Splendide était la course de chevaux, les équirias, avec d'intrépides cavaliers qui ont donné quelques sueurs froides aux spectateurs.

Les equirias sont de très anciennes courses de chevaux. Très populaires chez les Romains, les equirias étaient dédiées au dieu Mars. Durant ces courses tous les coups étaient permis : coups de cravache, nerfs de bœufs… Le premier cheval à franchir la ligne d’arrivée, avec ou sans cavalier, est désigné vainqueur. Photo : C.M/Objectif Gard.

Photo : C.M/Objectif Gard.

Sous les yeux de l'Empereur, les gladiateurs ont combattu sans relâche… Jusqu'à la mort.

L’empereur Hadrien est revenu de l’Ile de Bretagne (actuelle Angleterre) avec des prisonniers pictes (celtes vivant en Écosse). Condamnés à combattre dans les arènes pour votre plus grand plaisir, ils devront affronter d’étranges créatures, mi-hommes, mi-animaux pour sauver leur misérable vie. Photo : C.M/Objectif Gard.

Photo : C.M/Objectif Gard.

Photo : C.M/Objectif Gard.

Le munus des gladiateurs ! Les Grands Jeux Romains verront s’affronter différents gladiateurs : Thrace contre Mirmillon ainsi que Rétiaire contre Secutor. Photo : C.M/Objectif Gard.

A l'approche de l'été, voilà un spectacle qui réchauffe les coeurs. A pérenniser.

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard

Coralie Mollaret

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais