Actualités
Publié il y a 4 ans - Mise à jour le 10.04.2018 - anthony-maurin - 2 min  - vu 335 fois

NÎMES Le CHU offre un nouveau " ReGard naturel "

L'exposition est visible dans le hall de l'hôpital du 9 avril au 14 mai.
Expo ReGard naturel au CHU (Photo Chloë).

20 photographes du Centre ornithologique du Gard (COGard) ont conjugué leurs talents pour faire découvrir aux usagers et collaborateurs du CHU toutes les richesses naturelles de notre écosystème régional. Depuis plus de 30 ans, le COGard œuvre pour l’amélioration des connaissances sur l’avifaune.

Avec plus de 180 adhérents, quatre salariés et huit membres du conseil d’administration, l’association, qui a pour but de mener des actions d’études, de protection et d’information, n’a cessé de grandir depuis sa création en 1980.

Ils n’étaient que trois au début : Louis Moore, Gilles Bousquet et Roger Angebaud. Mais, force est de constater que l’écologie et la conservation de notre patrimoine animalier local et régional sont une préoccupation qui dépasse le cadre de quelques passionnés.

Comme le rappelle Hervé Servoise, bénévole et photographe amateur de l’association, " Notre travail a pour but de susciter la curiosité et d’amener les gens à regarder la nature. "  Avec une vingtaine de photographes œuvrant en son sein, le COGard réalise aussi des études sur l’impact des travaux humains (routes, bâtiments, etc.) dans le biotope gardois.

L’exposition " ReGard naturel ", proposée par le COGard et le CHU de Nîmes, du 9 avril au 14 mai prochain, est une exposition itinérante mais le CHU est un acteur engagé dans l’écocitoyenneté, notamment via une politique en faveur de l’écologie et de l’environnement. En effet, un axe fort consacré à la Responsabilité sociétale et environnementale (RSE) est assuré dans le nouveau projet d’établissement de l’institution.

Au fil de cette exposition, faune, flore et paysages sont abondamment illustrés. Elle a pour vocation de sensibiliser le public à la fragilité de notre patrimoine naturel car comme aimait à le rappeler le commandant Jacques-Yves Cousteau, " on ne protège bien que ce qu’on connaît bien ".

Anthony Maurin

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais