Actualités
Publié il y a 6 ans - Mise à jour le 19.06.2021 - abdel-samari - 1 min  - vu 168 fois

NÎMES MÉTROPOLE Emprunt toxique : Les deux requêtes des opposants rejetés

Sylvette Fayet, conseillère municipale Front de gauche à la mairie de Nîmes. Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.

Lundi matin, le tribunal administratif de Nîmes a rejeté les deux requêtes présentées par MM Séguy et Nannini et Sylvette Fayet. Elles attaquaient deux délibérations votées par le conseil communautaire de Nîmes Métropole et visant à régler définitivement le risque lié à un emprunt toxique. Ces deux délibérations étaient nécessaires pour bénéficier des 36,6 M € attribués par le Fond de soutien créé par l’Etat et plusieurs banques.

Cette somme allège considérablement la charge de l’agglomération nîmoise qui, de 58 M€ se trouve ainsi réduite des deux tiers. Le tiers restant à la charge de Nîmes Métropole est toutefois l’objet d’une négociation avec le Crédit foncier afin de le lisser sur une très longue période. Yvan Lachaud a toujours martelé « qu’il fallait éviter que cette charge ne soit supportée par les contribuables au travers d’une augmentation des tarifs du service public ».

Abdel Samari

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais