Actualités
Publié il y a 8 ans - Mise à jour le 12.11.2014 - coralie-mollaret - 1 min  - vu 285 fois

PONT-DU-GARD Les nouveaux soldats du 503 RT décrochent leur képi

Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard.

Capture d’écran 2014-11-10 à 15.13.41Lundi matin, près des berges du Gardon surplombées par le mythique Pont-du-Gard, une vingtaine de jeunes soldats du 503 Régiment du train de Nîmes-Garons ont reçu leur képi. Un cadre idyllique pour une cérémonie hautement symbolique qui marque la fin de la formation de ces nouvelles recrues, entrées en service en avril 2014, au 503eme Régiment du Train de Nîmes.

Chaque année, le régiment recrute une centaine de nouveaux soldats, attirés par l'uniforme, la sécurité de l'emploi, la soif de l'action et l'envie de servir son pays. "Si la mentalité n'est plus la même qu'à l'époque des poilus, on sent chez ces jeunes la volonté de défendre leur nation", confie le commandant Beauvais qui reconnait les difficultés pour fidéliser ces jeunes. L'armée reste sans conteste le secteur public où le turn over est le plus élevé : en moyenne une nouvelle recrue restera entre cinq et huit ans dans l'armée.

Sous le regard attentif et fier des familles, le commandant du 503eme Régiment du Train Eric Renaut a remis le képi au jeune Norman, major de cette promotion. Les autres soldats ont été couverts par leur parrain, des soldats plus aguerris chargées de les aider à s'insérer dans le régiment.

Devant l'étendard, le drapeau sur lequel figure en lettres d'or les noms des plus grandes batailles menées par le régiment, les nouveaux militaires sont passés, ce matin, du rang de recrus à celui de soldat professionnel avec pour devise "Labor Omnia Vincit" : par l'effort, la victoire toujours.

Coralie Mollaret

Coralie Mollaret

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais