Publié il y a 1 an - Mise à jour le 26.08.2022 - pierre-havez - 3 min  - vu 2412 fois

TRIBUNAL « En huit jours, vous avez eu le temps de sortir de prison et de revenir devant le tribunal ! »

Le palais de justice de Nîmes (Photo Anthony Maurin)

À peine libre, Vincent, 19 ans se retrouve déjà devant le tribunal judiciaire de Nîmes, pour une nouvelle conduite sans permis et un dangereux refus d’obtempérer, le 25 juin à Nîmes. La trajectoire à sens unique d’un ancien jeune de l’ASE privé de repère.

Le 25 juin 2022, vers 0h15, alors qu’ils organisent une opération anti-rodéo sur le boulevard Saintenac à Nîmes, les policiers entendent soudainement des crissements de pneus, puis voient une voiture s’arrêter à leur vue, avant de redémarrer soudainement, frôlant un agent, pour fuir à contresens sur le boulevard des Français-Libres. Mais un peu plus loin, la voiture finit par percuter deux poteaux de signalisation à vive allure. Ses deux occupants prennent la fuite à pied mais seront rapidement interpellés. Vincent, le conducteur, est sorti de prison depuis moins d’une semaine. Les policiers le retrouvent caché dans un parking, sous une voiture.

Le juge toise le jeune aux cheveux blond ondulés, vêtu d’un t-shirt siglé Pablo Escobar dans le box des prévenus. « En huit jours, vous avez eu le temps de sortir de prison, de commettre de nouvelles infractions, d’être déferré et de nouveau présenté devant le tribunal, fait remarquer le président Brice Barbier, faussement admiratif. Comment voyez-vous l’avenir ? »

Foyers et maltraitances

Élevé en foyers pendant dix ans, après des maltraitances de la part de ses parents, Vincent s’est retrouvé, du jour au lendemain, sans le moindre suivi de l’Aide sociale à l’enfance (ASE) à sa majorité. « J’ai fait un petit dérapage qui a mal tourné, une connerie… », tente d’abord de minimiser le jeune de 19 ans. Le juge l’interrompt. « Ça s’appelle un délit. Vous avez eu un début de vie chaotique, vous n’avez pas eu de chances au départ, vous avez grandi en foyer. Mais les délits ne sont pas la solution. Vous êtes majeur maintenant, il faut grandir très rapidement ! », le gronde-t-il.

Avec déjà plusieurs condamnations pour vols, port d’arme, ou refus d’obtempérer, Vincent, en état de récidive légale, risque de retourner en détention. « Nous venons de juger quelqu’un qui a passé 20 en détention, lui rappelle Brice Barbier. Voilà le choix qui est le vôtre aujourd’hui ! » Vincent proteste. « J’ai pas envie d’aller en prison ! J’ai eu peur, je n’avais pas le permis, j’ai pas réfléchi… Il faut que je règle ma situation administrative, c’est tout », se défend-il. « Pas de permis, pas de conduite, c’est simple, tranche Brice Barbier. Les règles ont une raison. Vous avez eu de la chance qu’il n’y ait pas eu de blessé, ce n’est pas un jeu. »

T-shirt Pablo Escobar

Le procureur Frédéric Kocher requiert 10 mois d’emprisonnement, dont 6 avec sursis, assorti d’une obligation de travail et de formation, contre Vincent. « Les risques pris et le danger causé aux policiers, sans parler de son passager, des piétons et des autres automobilistes, posent question. Et ce n’est pas la première fois qu’il agit ainsi, justifie-t-il. Avec son t-shirt Pablo Escobar, il veut s’affirmer, se sentir valorisé en opposition à la loi. Mais il manque de maturité, il n’assume pas. Il a besoin d’emprisonnement pour réfléchir avec un accompagnement à la sortie… »

L’avocate de Vincent tente d’amadouer le tribunal. « Que peut-on faire de ce jeune qui sort à peine de prison et se retrouve livré à lui-même ? Va-t-on le réincarcérer pour qu’il ressorte une nouvelle fois, sans repère ? interroge Manon Castéran. Personne ne lui a tendu la main. Les choses sont déjà allés beaucoup trop loin. Il faut lui laisser une chance et surtout lui donner les moyens d’avancer. Il faut qu’il travaille et vous pouvez l’y contraindre. » Vincent est condamné 12 mois d’emprisonnement, dont 6 avec sursis. Il repart en détention et devra respecter une obligation de travail et un stage de sensibilisation à la sécurité routière.

Pierre Havez

Pierre Havez

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio