Actualités
Publié il y a 5 ans - Mise à jour le 28.04.2017 - veronique-palomar - 4 min  - vu 245 fois

VENDREDI CULTURE Nîmes Métropole, que vive la tradition !

Concours d'abrivado. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

 La semaine dernière Nîmes métropole a tenu une conférence de presse à l'Imperator pour annoncer le programme de la saison des traditions taurines de l'Agglo qui débuteront le 30 avril et s'étaleront sur plusieurs mois. 

Yvan Lachaud et Hervé Galtier, respectivement président de Nîmes métropole et président des aficionados practicos sont d'accord sur un point, "le soutien affirmé de Nîmes métropole aux maintiens des traditions sur le territoire  communautaire". Un engagement  de l'agglo à hauteur de 100 000 € pour la saison, ce qui permettra entre autres cette année encore, de monter des arènes mobiles dans des villages qui en sont dépourvues, et de de façon plus générale de contribuer à maintenir vivantes la culture taurine, profondément ancrées dans l'ADN de notre région.

"Une programmation multiple qui s’étale sur plusieurs mois, graines de raseteurs ici et concours d’abrivado là, développe Yvan Lachaud. "Et puis bien sûr, le Grand Bolsin dont on fêtera cette année la troisième édition" poursuit le Président de Nîmes métropole. "Il se disputera au mois d’Août prochain entre Manduel et Saint-Gilles. Des moments forts donc, qui reflètent tant cette envie de l’agglo d’en être le vecteur. Et tout ceci commencera le 30 avril prochain avec cette primavera de tientas établie désormais sur cinq communes. Ainsi se présente cette saison 2017, rendue possible grâce à l’engagement de tous ces organisateurs, que nous soutenons et qu’il convient de remercier", conclu-t-il.

LA PRIMAVERA DE TIENTAS

C’est une nouvelle action pédagogique menée par Nîmes Métropole et l’occasion de découvrir la culture tauromachique. Cinq  communes, vont ainsi accueillir une tienta, cette rencontre importante entre des jeunes élèves de différentes écoles de tauromachie et des éleveurs reconnus.Pour les ganadérias c’est un passage important puisque le bétail est alors testé, et pour le public,  un rendez-vous qui permet de mieux comprendre la réalité du métier d’éleveur de taureaux. Pour le jeune toréro enfin, c’est un point crucial de sa jeune carrière, puisqu’il peut montrer ses aptitudes réelles  à affronter le bétail, une occasion enfin pour lui de se voir offrir une participation au Grand Bolsin Taurin que Nîmes Métropole organise pour la troisième fois.

Dates à retenir

30/04 Rodilhan > 11:00 ÉLEVAGE : François André

20/05 Manduel > 11:00 ÉLEVAGE : Turquay Père et Fils

27/05 Bouillargues > 11:00 ÉLEVAGE : Pourquier

13/05 Saint-Chaptes > 11:00 ÉLEVAGE : Olivier Fernay

28/05 Clarensac > 10:30 ÉLEVAGE : Pages-Mailhan

 LE GRAND BOLSIN TAURIN

 Tibo Garcia fut le premier vainqueur de ce Bolsin de l’agglo, l’an passé c’est l’espagnol Christian Perez qui remporta le trophée en ouverture de la féria de St Gilles. Cette année encore, ils seront nombreux à rivaliser de talent. La sélection de ces jeunes toréros se fera le 16 Aout prochain, pour une accession en finale du Grand Bolsin, le 18 Aout dans les arènes de St Gilles. À noter que l’une des demi-finales se déroulera dans les arènes de Manduel. Juan Baptista, Denis Loré ont parrainé ces deux premières éditions, leurs regards aiguisés et leurs commentaires ont doté ce Bolsin d’une réputation qui va grandissante. Cette troisième édition confirmera la tendance.

Dates à retenir

16/08 Tienta de sélection Ganaderia Paluna Fare - St Gilles

17/08 1ère demi- nale > 18:00 > Manduel 4 Erales d’Alain et Frédérique Tardieu

18/08 2ème demi- nale > 11:00 > St Gilles 4 Erales d’Alain et Frédérique Tardieu

18/08 Finale > 18:00 > St Gilles

3 Erales de François André & 3 Erales de Philippe Cuillé

GRAINES DE RASETEURS

Plusieurs écoles du territoire PACA/Occitanie y participent, en collaboration avec les manades et la Fédération Françaisede Course Camarguaise. Des qualifications sont organisées sur les communes du territoire, permettant aux raseteurs de se révéler. Ils sont également jugés sur les valeurs

telles que le respect dont ils font preuve vis à vis de l’animal et du public. Le trophée des Graines de Raseteurs 9 permet de récompenser le meilleur élève, ainsi que le meilleur taureau à l’occasion de la finale.

Dates à retenir

29/04 Saint-Côme & Maruéjols > 16:30

20/05 Dions > 16:00

10/06 Saint-Dionisy > 16:00

10/06 Bouillargues > 16:45

23/06 Caissargues > 19:00

01/07 Poulx > 16:30

13/07 Générac > 16:30

15/07 Cabrières > 16:30

15/07 Saint-Gervasy > 18:30

26/08 Clarensac > 16:30

SPECTACLES ÉQUESTRES "BOLERO"

Huit communes reçoivent cette année la compagnie Andalucia, dans leurs arènes, pour une création originale réalisée pour Nîmes Métropole, « Boléro ». 15 chevaux de pure race espagnole et 20 artistes évolueront en piste. Boléro, c’est un conte, rêve d’un soir composé de cinq tableaux, une adaptation originale ANDALUCIA de l’œuvre majeure « les quatre saisons ». Trois générations de cavaliers et de chevaux brilleront sur scène. Pour faire partager sa passion, Andalucia met à l’honneur le cheval ibérique, afin de faire découvrir ses multiples facettes, sa polyvalence, son rapport privilégié avec l’Homme. «Bolero», plusieurs spectacles en un, à découvrir en famille.

Dates à retenir

07/07 Rodilhan > 21:30

13/07 Redessan > 22:00

16/07 Caveirac > 21:00

23/07 Bernis > 20:00

14/07 Milhaud > 21:30

23/08 Manduel > 21:0021/07 Bernis > 18:45

25/08 Clarensac > 21:00

26/08 Caissargues > 21:00

 ROUSSATAÏO

 En Camargue, la Roussataïo est une transhumance d’un troupeau de juments et poulains d’une pâture à une autre. Cette tradition est devenue un spectacle de rue très apprécié du public : juments et poulains de pure race camargue, encadrés par 8 à 10 cavaliers en tenue traditionnelle « de gardian ». L’expression du berceau des chevaux de race camargue, par excellence. Les communes du territoire apprécient ce défilé composé de juments suitées en liberté. Aurélie Puig encadre avec ses manadiers des chevaux et des poulains, issus de son élevage. Au fil du temps, les transhumances d’une pâture à une autre, sont devenues des spectacles de rues tandis que l’élevage de la race camargue est devenu plus rigoureux pour présenter au grand public des chevaux pur sang.

Dates à retenir

28/05 Clarensac > 11:30

25/06 Milhaud > 11:00

14/07 Saint-Gervasy > 11:30

14/07 Caveirac > 17:00

15/07 Cabrières > 11:30

21/07 Bernis > 18:45

03/08 Saint-Côme & Maruejols > 11:30

11/08 Bezouce > 18:00

13/08 Sernhac > 11:00

19/08 Langlade > 09:00

20/08 Redessan > 11:30

26/08 Saint-Gilles > 12:00

 27/08 Lédenon > 11:00

 

CONCOURS D'ABRIVADO

Le Concours d’abrivado fête ses 10 ans. Une décennie partagée avec les manades, les amateurs et les passionnés de cette course qui se déroule sur St Chaptes. Douze manades, sélectionnées, à l’occasion d’un tirage au sort se partagent les qualifications pour arriver en finale. Les futurs qualifiés sont à la fois jugés sur la tenue de gardian, la présentation de leur monture, le harnachement traditionnel, le nombre de taureaux en course, la formation de l’abrivado et le respect du parcours. Depuis l’an dernier, une dotation d’encouragement est remise aux manades composées de 7 chevaux de pure race camargue sur un piquet de 9.

Dates à retenir

25/08 Demi-finale > 18:00

MANADE : Labourayre, Briaux, Devaux, Leron, Du Rousty, Du Gardon

26/08 Demi-finale > 19:00

MANADE : Robert H, Des Oliviers, Arlatenco, L’Amista, Agnel, Thibaud

27/08 Finale > 11:00

 RETROUVEZ TOUTE LA PROGRAMMATION SUR www.nimes-metropole.fr

 

 

 

 

 

Véronique Palomar

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais