Actualités
Publié il y a 8 ans - Mise à jour le 27.09.2014 - elodie-boschet - 2 min  - vu 233 fois

VÉZÉNOBRES La figue et l'Andalousie à l'honneur

Peu de figues fraîches sont proposées à la vente ce week-end. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

C'est sous un beau soleil que les 18e journées de la figue ont été lancées ce matin à Vézénobres. Une cinquantaine d'exposants ont investi les ruelles de la cité médiévale pour présenter leurs produits.

Fan Robin, productrice de figue à Lézan. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

2014 n'est pas une bonne année pour la figue. Les récentes intempéries n'ont pas épargné les figuiers, et les producteurs étaient à court de fruit frais ce matin sur le grand marché de Vézénobres. Néanmoins, de nombreux produits à base de figue étaient sur les étals, tels que des confitures, des cakes ou encore du sirop. "L'épisode cévenol a fait éclater le fruit. Du coup ils ont perdu toutes leurs qualités gustatives", explique Fan Robin, productrice avec son mari à Lézan. Tous deux cultivent la figue depuis plus de 15 ans et proposent aujourd'hui une gamme de saveurs sucrées et salées. "Cela fait plus de 10 ans que nous venons à Vézénobres pour ce week-end de fête", souligne l'agricultrice.

La maison de la figue

Comme à l'accoutumée, les journées de figue ont été lancées ce samedi matin dans les salles romanes de l'Hôtel de ville. L'occasion, pour la nouvelle municipalité, d'inaugurer un nouvel espace au sein des locaux de l'Hôtel de ville : la maison de la figue. "C'est quelque chose qui n'existe nulle part ailleurs. L'idée était de créer un lieu ouvert et pédagogique qui permette de de favoriser la recherche sur ce fruit qui n'a pas encore livré tous ses secrets", déclare Sébastien Ombras, le maire de la commune. Et de poursuivre : "La maison de la figue pourrait également accompagner les agriculteurs et particuliers qui souhaitent développer cette filière". Pour l'heure, la salle accueille une exposition sur l'histoire de la figue, réalisée par le centre national de pomologie d'Alès.

Le sénateur-maire de Nîmes Jean-Paul Fournier a inauguré la maison de la figue avec Sébastien Ombras, maire de Vézénobres. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

L'Andalousie, invité d'honneur

Après la Grèce en 2013, c'est l'Andalousie qui est à l'honneur pour cette 18e édition. Deux producteurs de figues ainsi qu'un représentant du conseil municipal du Cordoue sont ainsi présents sur la manifestation tout au long du week-end. En guise de symbole, des figuiers andalous ont été plantés cet après-midi dans le verger-conservatoire de la cité médiévale. Un concours de produits à base de figue était également organisé pour les professionnels et les amateurs. Demain, le grand marché se poursuit de 10h à 19h30. Des conférences en mairie rythmeront la journée à 10h30 et à 15h30.

Le marché se tient au cœur de la cité médiévale. Photo Elodie Boschet/Objectif Gard

Elodie Boschet

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais