Actualités
Publié il y a 6 ans - Mise à jour le 17.06.2016 - thierry-allard - 2 min  - vu 703 fois

VILLENEUVE La construction de la ZAC de la Combe démarre, "enfin !"

Le maire Jean-Marc Roubaud, truelle en main, a posé la première pierre de la future ZAC (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Les sourires des élus, constructeurs et promoteurs étaient teintés d’un certain soulagement, jeudi matin tout à côté du lycée Jean-Vilar, à Villeneuve.

Sur ce vaste terrain qui n’est encore que de la terre battue, 230 logements signés par l’architecte Georges Varnitzky, mélangeant « logements individuels et collectifs en logement social, sur 20 000 mètres carrés de plancher », présente le PDG de Générim Philippe Baude, vont voir le jour.

Neuf ans après

« La première tranche démarre et sera livrée fin 2017, et l’ensemble pour fin 2019 », poursuit le chef de Générim, qui porte à la fois les casquettes d’aménageur, concessionnaire et promoteur-constructeur de la ZAC. De quoi voir le bout d’un projet initié il y a presqu’une décennie : « nous avons été lauréats en 2007, le parcours a été long » a expliqué le PDG de Générim, après avoir lâché un « enfin ! » soulagé au début de son intervention. Le directeur régional d’Eiffage Luc Bouvet fait quant à lui contre mauvaise fortune bon cœur, en estimant qu’« une longue période de gestation peut être nécessaire pour s’approprier un site aussi majestueux et réussir l’opération. »

Il n’empêche, neuf ans c’est long. « Nous sommes dans un pays où les choses sont extrêmement difficiles et les procédures incroyables, ce qui est extrêmement bloquant » a fustigé — et c’est une habitude — le maire Jean-Marc Roubaud avant de s’en prendre aux opposants du projet : « certains prennent des positions radicales alors qu’ils sont confortablement logés, j’en suis indigné car l’égoïsme n’est jamais un bon moteur. »

« Un instrument de développement pour l’avenir de Villeneuve »

Car le maire l’affirme, cette ZAC, tout comme celle des Bouscatiers, « c’est un instrument de développement pour l’avenir de Villeneuve. On ne les fait pas pour nous faire plaisir, mais parce que nous manquons de logements, d’ailleurs notre commune a perdu des habitants ces deux dernières années. Il était de notre devoir d’organiser l’installation des jeunes et des moins jeunes dans notre commune. »

Pour les récalcitrants, la première adjointe Pascale Bories convoque « l’approche environnementale qui a été faite pour répondre à nos engagements en matière de développement durable, et que ce nouveau quartier réponde à nos exigences de cadre de vie. » Et le maire d’appuyer sur les matériaux « compatibles avec l’environnement » et le fait que la ZAC « s’intègre dans les paysages. »

Et plus loin, si la ville a perdu des habitants récemment, Jean-Marc Roubaud compte bien en gagner, en s’appuyant notamment sur les ZAC : « on ne veut pas arriver à 20 000 ou 30 000 habitants, mais nous avons le devoir d’arriver aux alentours des 14 - 15 000 habitants, comme ça les équilibres seront respectés. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais