Faits Divers
Publié il y a 10 ans - Mise à jour le 28.02.2012 - stephanie-marin - 2 min  - vu 493 fois

ALÈS : APRÈS AVOIR ÉTÉ VIRÉ DE DISCOTHÈQUE, IL REVIENT À LA CHARGE UN PISTOLET À BILLES À LA MAIN

Le semeur de troubles, un jeune homme de 25 ans, n'aurait pas supporté d'avoir pris la porte de la discothèque alésienne Le VIP quelque peu poussé par les videurs. Il serait revenu quelques minutes plus tard armé d'un pistolet à billes, accompagné de son frère barre de fer à la main et de son père, pour menacer le propriétaire de l'établissement. Résultat, les trois hommes ont été placé en garde à vue. 

Les faits se sont déroulés dans la nuit de vendredi à samedi, dans la discothèque Le VIP à Alès. L'Alésien, un jeune homme bien connu des services de police, quelque peu échaudé, sème la zizanie dans l'établissement, il cherche auprès des fêtards un compagnon de bagarre. Les vigiles le repèrent, le surveillent jusqu'au moment où s'en est trop. Ils décident alors de le sortir de force. Vexé, le semeur de troubles revient quelques minutes plus tard accompagné de son frère et de son père, taper à la porte de la discothèque. Les deux frères sont armés, l'un d'une barre de fer, l'autre d'un pistolet à billes. Ils veulent s'en prendre au propriétaire de l'établissement sans y parvenir grâce à l'intervention des vigiles.

Toutefois, le patron du VIP porte plainte le lendemain au commissariat d'Alès. Les policiers qui connaissent bien l'individu l'ont donc interpellé ce mardi matin, vers 6 heures, à son domicile. Le frère et le père du jeune homme ont également suivi les agents de police au commissariat. Les trois hommes ont été placés en garde à vue.

L'Alèsien âgé de 25 ans devrait être présenter demain matin au parquet tandis que "son frère et son père devrait être remis en liberté n'ayant pas joué un rôle majeur dans cette affaire" a-t-on appris de nos sources.

Stéphanie Marin

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais