Faits Divers
Publié il y a 2 mois - Mise à jour le 05.12.2022 - Boris De la Cruz - 1 min  - vu 5026 fois

ASSISES Deux hommes exécutés, deux autres accusés

Les gendarmes de la Section de Recherches enquêtent sur une double exécution

Boris De la Cruz

Les jurés gardois se plongent aujourd'hui et pour plusieurs jours dans le dossier criminel d'une double exécution survenue sur la commune de Marguerittes, en juin 2019.

C'est à partir de ce lundi matin que s'ouvre le procès de deux hommes accusés "d'assassinat" et de "complicité d'assassinat". Ils sont mis en cause dans l'exécution de deux victimes.

Ce 19 juin 2019, les gendarmes quadrillent un large périmètre autour de la propriété privée du mas de Laune (voir photo). Deux victimes viennent d'être découvertes, abattues par balles, sur le chemin de terre qui jouxte ces terres agricoles et viticoles. C'est dans cet endroit discret que les deux corps non dissimulés ont été abandonnés, probablement tués la veille au soir car des témoins comprendront après les évènements qu'ils ont entendu des détonations. Une information judiciaire est ouverte, c'est le juge d'instruction Olivier Sabin qui va diriger les investigations. 

Immédiatement, la Section de recherches de Nîmes procède à une multitude de recherches, d'analyses, de recoupements, d'interrogatoires. Les enquêteurs avancent méticuleusement, mais cette affaire va demeurer bien mystérieuse, avec de nombreuses zones d'ombre, et des incertitudes encore à l'ouverture de cette audience de la cour d'assises du Gard. S'agit-il d'une exécution liée au trafic de stupéfiants ou d'autres griefs sont-ils à l'origine des règlements de comptes ? Le principal suspect nie totalement les faits. Il est défendu par maîtres Ludivine Glories et Hélène Mordacq. Son complice, qui vivait dans le mas le plus proche de la macabre découverte, est défendu par maîtres Isabelle Mimran et Manon Casteran. Les jurés devraient rendre le verdict mercredi soir ou jeudi. 

Les familles des victimes sont représentées par le bâtonnier, Khadija Aoudia, et maîtres Marine Santimaria et Wafae Ezzaïtab, tandis que Régis Cayrol portera la voix de l'accusation.

 

Boris De la Cruz

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais