Faits Divers
Publié il y a 17 jours - Mise à jour le 11.01.2023 - Boris De la Cruz - 2 min  - vu 12296 fois

GRAU-DU-ROI Décès d'un enfant : "un gosse de 2 ans va essayer d'intervenir pour défendre sa mère"

Maître Hugo Ferri représente une maman dont le fils de 2 ans est décédé

photo Objectif Gard, l'avocat Maître Hugo Ferri. 

Un enfant de deux ans est mort le 16 septembre dernier sur la commune du Grau-du-Roi après un choc avec une voiture conduite par le compagnon de sa mère. Ce dernier a quitté les lieux avant de se rendre à la gendarmerie le lendemain.

"C'est une scène épouventable avec une femme victime de violences depuis plusieurs mois, une femme victime de violences devant ses trois enfants", plaide, ce mercredi 11 janvier 2023, maître Hugo Ferri (voir photo ci-dessus) devant la chambre de l'instruction de Nîmes. Il représente une maman qui a perdu son fils, âgé de deux ans, suite à une dispute entre elle et son compagnon.

Le 16 septembre 2022, "après une nouvelle dispute, cette femme va venir recupérer des documents d'identité dans la voiture. Une nouvelle scène de violence va éclater et un gosse de 2 ans va essayer d"intervenir pour défendre sa mère," ajoute avec émotions le pénaliste nîmois. La mère de famille est présente à l'audience et en pleurs... Elle ne pourrait par comprendre la libération de son ancien petit ami. Ce jour-là, le conducteur va reculer rapidement et percute avec une porte ouverte le petit Kassim qui va succomber à ses blessures.

Le compagnon de la maman demande aujourd'hui sa remise en liberté après quatre mois de détention préventive dans ce dossier de "violences conjugales ayant entraîné une ITT de plus de 8 jours en récidive " car il a été condamné en mai 2020 par la cour d'appel d'Aix-en-Provence. Il lui est reproché d'avoir infligé à sa compagne des coups de poing au thorax. Il est également mis en examen pour "homicide involontaire par maladresse, imprudence, inattention, négligence, manquement à une obligation de prudence et de sécurité" également en récidive. 

Le jour du drame, le compagnon de la maman accélère, percute l'enfant dans une manoeuvre désordonnée et s'enfuit alors que le petit garçon est inanimé, à terre, près du palais de la mer au Grau-du-Roi.

Un mis en cause qui a déjà été condamné pour des infractions liés à sa conduite et aussi pour évasion. "Après les faits il a essayé de se soustraire à l'action de la Police et de la Justice. Aujourd'hui encore il n'a pas l'intention de respecter un quelconque controle judiciaire qui vous pourriez lui octroyer", dénonce l'avocat général Hervé Poinot en rejetant un éventual élargissement de cet homme. Ce dernier souhaite sortir de prison, pour aller à Arles, hébergé par une proche.

La Cour d'appel de nîmes rendra sa décision sur un contrôle judiciaire ou un maintien en détention vendredi 13 janvier. 

Boris De la Cruz

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais