Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 13.06.2024 - B.DLC - 1 min  - vu 2006 fois

NÎMES La cour d'assises réclame l'interpellation immédiate d'un "témoin essentiel"

Richard Perez a l'ouverture du procès d'Assises où il est accusé de tentative d'assassinat sur le parrain de Nîmes. Photo B.DLC

Un témoin important était convoqué ce matin, il n'est pas venu...

"Il y a une forme d'unanimité pour que monsieur Houlonne soit entendu. Je réclame la force publique pour le faire venir", demande l'avocat général Bertrand Baboulène. Raymond Houlonne, présenté comme le parrain de Nîmes dans les années 2010, n'a pas répondu à la convocation. Il devait être entendu par la cour d'assises dans le procès Perez, ce jeudi matin, mais à l'ouverture du quatrième jour d'audience il n'était pas présent. 

La cour d'assises du Gard, présidée par Laurène Dorlhac, a décidé de délivrer un "mandat d'amener contre Raymond Houlonne afin de comparaître devant la cour d'assises". Concrétement, la police est chargée de le retrouver et de l'amener rapidement devant la juridiction car "il y a une problématique d'éclairer la vérité, c'est un témoignage intéressant pour la vérité des faits", estime maître Gilles Gaeur, conseil de Richard Perez.

La défense de l'ex-roi des poubelles estime que la présence de Raymond Houlonne devant les jurés gardois est "essentielle". "Un témoignage utile dans la défense de tous les accusés", reprend la bâtonnier Patrick Gontard.

Depuis lundi Richard Perez et quatre autres accusés risquent la réclusion criminelle à perpétuité dans un dossier de tentative d'assassinat sur la parrain de Nîmes et de tentative d'homicide sur un policier survenue en février 2013. Tous les accusés nient les faits. Les forces de l'ordre parviendront-elles à retrouver le témoin "essentiel" Raymond Houlonne dont le nom résonne dans la cour d'appel de nîmes depuis le début du procès?

B.DLC

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio