Publié il y a 6 ans - Mise à jour le 14.09.2017 - boris-de-la-cruz - 1 min  - vu 719 fois

NÎMES Le maire d'Uchaud condamné à de la prison avec sursis pour prise illégale d'intérêt

Maryan Bonnet, maire d'Uchaud. Photo C.M

Le tribunal correctionnel de Nîmes a rendu, ce jeudi après-midi, sa décision concernant le maire d'Uchaud, Maryan Bonnet qui était poursuivi pour prise illégale d'intérêt, abus de confiance et financement illégal de sa campagne électorale en 2014. Si les juges l'ont relaxé pour le dernier grief, le premier magistrat de la commune d'Uchaud est sanctionné à 6 mois de prison avec sursis pour prise illégale d'intérêt et abus de confiance. En outre, il écope de 7 000 euros d'amende et de 20 954 euros de dommages et intérêts. Les juges du tribunal correctionnel ont écarté une éventuelle inéligibilité qui aurait pu contraindre l'édile à démissionner. Le maire issu des urnes en 2014 pour son premier mandat, avait fait voter lors d'un conseil municipal une enveloppe pour le rugby club de sa commune dont il était le président. Une association sportive qui était dans le rouge financièrement.

Un autre élu de la commune Christophe Peytavin est lui aussi reconnu coupable de prise illégale d'intérêt et devra payer 5 000 euros d'amende. Sa condamnation ne sera pas inscrite à son casier judiciaire comme il l'avait demandé.

B.DLC

Boris De la Cruz

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio