Faits Divers
Publié il y a 3 mois - Mise à jour le 25.11.2023 - B.DLC - 2 min  - vu 5338 fois

NÎMES Meurtre à Pissevin : un coup de couteau et deux femmes entendues

Photo B.DLC/ Vendredi soir, à 21h30 à l'arrière de la galerie Richard Wagner de Pissevin, à Nîmes. Un homme vient de décéder, poignardé d'un coup de couteau.

Deux femmes ont été placées en garde à vue durant la nuit de vendredi à samedi pour des vérifications. Les policiers n'ont pas retrouvé l'arme du crime. 

Vendredi à 22h, un équipage du Samu quittait l'arrière de la galerie Richard Wagner à Pissevin, laissant place aux enquêteurs et à des investigations pour homicide. Illiès, un homme âgé de 27 ans qui vivait à Pissevin, venait de décéder, après avoir reçu un coup de couteau au thorax.

La police judiciaire et la sûreté départementale de Nîmes débutaient une enquête, en plaçant une femme en garde à vue, puis une autre un peu plus tard dans la nuit. Si toutes les pistes sont possibles et évoquées par le parquet de Nîmes, celle liée au trafic de stupéfiants intéresse plus particulièrement l'enquête à ce stade, même s'il ne s'agit que d'une piste à explorer et non pas d'une certitude.

Un proche de la victime a été interpellé cette semaine après le déclenchement d'une opération de police, lundi 20 novembre, dans ce même quartier de Pissevin. Ce proche a même été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire dans le dossier de stupéfiants datant du début de semaine. Même s'il n'y a aucune certitude que les deux faits soient liés, les enquêteurs ferment logiquement toutes les portes et vérifient cette piste. 

Hier soir, sur place dans le froid et pendant de nombreuses minutes, les investigations étaient centralisées autour de la cage d'escalier proche du drame. L'arme blanche n'a pas été retrouvée et il n'y aurait aucun témoin direct de l'agression. Deux personnes qui descendaient la cage d'escalier de cette tour centrale de la galerie Wagner ont découvert un peu avant 21h la victime dans la partie inférieure de l'immeuble, près des caves et du garage-parking situé à l'arrière du bâtiment. 

Ce samedi, dans un communiqué, le parquet de Nîmes a indiqué que "la personne décédée était défavorablement connue de la justice". 

B.DLC

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio