Publié il y a 6 mois - Mise à jour le 04.10.2023 - B.DLC - 1 min  - vu 7821 fois

NÎMES Six ans de prison pour le dealer de Pissevin qui trouve armes et stupéfiants dans la rue

Déjà connu de la justice, cet habitant de Pissevin n'était pas présent à l'audience du tribunal correctionnel ce mardi 3 octobre. 

C'est une simple transaction dans le hall d'un immeuble qui va permettre de remonter son trafic de stupéfiants. Le 6 septembre 2019, des policiers constatent qu'un consommateur achète des produits illicites à un homme. Ce dernier est contrôlé avec beaucoup de mal par les forces de l'ordre. D'ailleurs des policiers seront légèrement blessés. Dans sa sacoche : cannabis, héroïne et cocaïne. Sur des portables en sa possession, un répertoire avec le nom de clients et ensuite des consommateurs qui confirmeront qu'ils achètent des stupéfiants à cet homme. Il livre lui-même au domicile des acheteurs. Malgré les preuves qui s'accumulent, le mis en cause, âgé de 25 ans, réfute les accusations. 

Le drogue n'est pas à lui et les armes - dont une de guerre avec des munitions retrouvée lors d'une perquisition de son logement dans le quartier de Pissevin - ont une origine encore plus curieuse, selon lui. Il affirme qu'il a trouvé dans la rue cet arsenal,, qu'il a récupéré et caché. Un prévenu absent des débats à l'audience correctionnelle d'hier et qui était sous sursis probatoire au moment de cette interpellation en 2019. Il est aussi en état de récidive. 

"Ce n'est pas un non respect du contrôle judiciaire, c'est une cavale", dénonce maître Jean-François Corral pour les policiers blessés. "Il y a un contexte nîmois, une actualité nîmoise, avec un trafic de stupéfiants accompagné d'armes de guerre", poursuit le vice procureur, Jean-Luc Vasserot, qui réclame 4 ans de prison. Le tribunal présidé par Jérôme Reynes a condamné cet homme, également concerné par un autre dossier similaire à l'instruction, à 6 ans de prison avec mandat d'arrêt. 

B.DLC

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio