Faits Divers
Publié il y a 4 ans - Mise à jour le 15.02.2018 - boris-de-la-cruz - 2 min  - vu 1588 fois

NÎMES Un producteur de rap arrêté après des violences urbaines

Photo archive Objectif Gard

Un homme d’une vingtaine d’années a été interpellé, mardi matin à Marseille et placé en garde à vue à Nîmes.

Ce rappeur, producteur, qui essaie de se faire un nom sur la scène musicale régionale est soupçonné par les enquêteurs d'être le diffuseur du clip réalisé quartier Pissevin en mars 2017. Une enquête est ouverte depuis près d’un an pour « incendie, destruction en réunion et recel », suite à la réalisation de ce clip de rap à l'origine de violences urbaines qui se sont déroulées quartier de Pissevin à Nîmes.

Le dimanche 19 mars 2017, dans l'après-midi et pendant plusieurs heures, une centaine de mineurs et de jeunes adultes vont prendre possession des rues de Pissevin en faisant n'importe quoi et en mettant en danger les autres. Pour les besoins d'un clip de rap, des émeutes urbaines sont mises en scène, filmées et diffusées sur Internet. Des scènes surréalistes avec des scooters et motos qui ont été volés, puis brûlés. Les jeunes déambulent sans être inquiétés. Le but ultime de l'organisateur est de tendre un piège aux policiers et pompiers et de les caillasser dira un protagoniste durant sa garde à vue qui s’est déroulée juste après les événements. Une première série d’interpellations, qui avait abouti avec l'arrestation de 12 jeunes, s’est déroulée en avril 2017, un mois après les faits.

L'arrestation du Marseillais, introuvable depuis près d'un an, est intervenue mardi dans la cité phocéenne. Ce dernier a été placé en garde à vue à Nîmes, puis mis en examen et placé sous contrôle judiciaire. Selon nos informations, il aurait reconnu être sur place ce jour-là, mais il a totalement nié être le producteur du clip ou être à l'origine des émeutes urbaines.

Boris De la Cruz

Boris De la Cruz

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais