Publié il y a 7 mois - Mise à jour le 15.11.2023 - François Desmeures - 2 min  - vu 1309 fois

PAYS VIGANAIS Tags antisémites et mannequin décapité : des plaintes déposées à la gendarmerie

Sur le mur d'une maison, au Vigan, où - soit dit en passant - ne réside aucun juif

- DR

Impossible de dire, à ce stade, s'il s'agit de la même équipe qui a tout perpétré. Mais, dans la nuit de dimanche à lundi, des tags antisémistes sont venus souiller, au hasard, plusieurs murs du Vigan. À Bez-et-Esparon, c'est le mannequin en forme d'écolier qui a été décapité. Le maire a porté plainte, tandis que la maire du Vigan devrait le faire ce jeudi. 

Le mannequin qui marque le passage piéton, au niveau de l'école de Bez-et-Esparon • DR

Le retour à l'école a été triste pour les écoliers de Bez-et-Esparon, ce lundi 13 novembre. Le dispositif installé pour faire ralentir les voitures sur la RD 999, devant l'école, et qui comprenait un mannequin d'enfant prêt à se lancer sur le passage piéton, a été vandalisé. Et pas n'importe comment : il a été décapité. "Ça s'est passé dimanche soir, explique le maire, Romaric Castor, sans doute entre 19 heures et minuit." 

Aucune inscription n'a été apposée sur les murs de la commune. Le maire a reçu les gendarmes dès le lundi, avant de déposer plainte mardi. "Certains enfants sont arrivés à l'école, lundi, avec une petite larme, témoigne le Romaric Castor. Le mannequin est vraiment juste devant leur école. Et nous, dans la conjoncture actuelle, on se méfie..."

Une croix gammée sur le Musée cévenol

D'autant que la nuit de dimanche à lundi a décidément été très agitée autour du Vigan. Dans la ville centre, des inscriptions ont souillé les murs, "que ce soit sur des bâtiments publics ou privés", témoigne la maire, Sylvie Arnal. Et les "messages" sont explicites : "Mort aux juifs" ou "mort" avec une étoile de David dessinée à proximité, tandis que d'autres murs affichent un soutien à la Palestine. "On a aussi une croix gammée sur le Musée cévenol, poursuit Sylvie Arnal. Les gendarmes, avec la police municipale, effectuent actuellement (mercredi en début d'après-midi, NDLR) un recensement de toutes les inscriptions. Et, demain, j'irai porter plainte. Le comble, c'est que le "Mort aux juifs" est écrit sur la maison d'une famille de musulmans", soupire la maire du Vigan, qui souligne bien que "c'est la première fois que ça arrive, preuve que le climat est vraiment délétère"

Sur le mur d'une maison, au Vigan, où - soit dit en passant - ne réside aucun juif • DR

Selon nos informations, des tags antisémites auraient aussi été retrouvées dans les toillettes de la cité scolaire André-Chamson, sans qu'il n'y ait de raison de faire un quelconque lien à ce stade. Président du Pays viganais, Régis Bayle se dit "sidéré" par les dégradations racistes et les autres. "Toutes les hypothèses sont sur la table", rappelle l'élu socialiste, qui dénonce un "climat un peu lourd sur le territoire", jusqu'ici à peu près épargné par les tensions. Peu après la rentrée, le proviseur du lycée avait dû déposer plainte après des menaces proférées par une mère, dont la fille s'était vue refuser l'entrée du lycée en raison d'une robe soupçonnée d'être une abaya. 

Un tag de soutien a été écrit le même soir que les inscriptions antisémites, à l'entrée du Vigan • DR

François Desmeures

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio