Faits Divers
Publié il y a 3 ans - Mise à jour le 21.04.2019 - tony-duret - 1 min  - vu 3851 fois

SAINT-HIPPOLYTE-DE-CATON Ses taureaux vont chez les voisins, le manadier condamné

(Photo Anthony Maurin).

Un manadier de Saint-Hippolyte-de-Caton a été condamné en son absence à une amende de 3 000€. Il devra également verser cette somme à l’une de ses victimes.

Entre 2012 et 2016 le propriétaire d’une manade à Saint-Hippolyte-de-Caton a eu plusieurs plaintes déposées contre lui à cause de ses taureaux qui franchissent, sans la moindre difficulté, les barrières pour aller voir si l’herbe est plus verte chez le voisin.

Au vu du témoignage de la seule victime qui a fait le déplacement devant le tribunal correctionnel d’Alès, l’herbe a certainement été verte, mais elle ne l’est plus : « C’est catastrophique, la clôture n’est pas du tout entretenue, les taureaux sont encore là. Moi, ça abîme les cultures. J’ai une perte de récolte. J’aimerais qu’il remette ses clôtures aux normes et enfin être tranquille », raconte un voisin qui demande 3 000€ pour le préjudice moral. Le tribunal lui accorde et ajoute au manadier une amende de 3 000€ supplémentaire.

Tony Duret

Tony Duret

Faits Divers

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais