Publié il y a 9 mois - Mise à jour le 13.07.2023 - Sacha Virga - 1 min  - vu 2257 fois

ALÈS Le sous-préfet Jean Rampon bientôt parti lui aussi

Le sous-préfet d'Alès, Jean Rampon.

- Photo Tony Duret

Après la préfète du Gard, c'est le sous-préfet d'Alès qui est également sur le départ...

Jean Rampon va bientôt partir pour de nouveaux horizons après cinq années au poste de sous-préfet d’Alès. Nommé le 20 juin 2018 par décret du Président de la République, son contrat devrait s’achever au 31 août maximum. Son remplaçant n’est pas encore connu : « Je ne sais pas encore à quel endroit je serai muté », explique-t-il. Cet ancien préfet des Bouches-du-Rhône avait d’abord embrassé une carrière de commissaire de l’armée de Terre pendant 30 ans (1987-2007) avant de prendre un nouveau virage en rejoignant le ministère de l’Intérieur en qualité d’administrateur civil.

L’homme de 58 ans a une belle histoire avec le département puisqu’il est né aux Salles-du-Gardon, à quelques kilomètres d’Alès : « Ce fut une incroyable expérience sur mes terres de naissance », ajoute-t-il. Il était prévu à la base qu’il reste à ce poste pour trois ans comme le veut son contrat, mais en raison d’autres circonstances, celui-ci a pu être prolongé de deux années supplémentaires. Son départ s’effectue presque en même temps que celui de la préfète actuelle Marie-Françoise Lecaillon. En effet, l’actuel directeur central de la police judiciaire Jérôme Bonet a été nommé ce jeudi 13 juillet 2023 en conseil des ministres pour la remplacer.

Sacha Virga

Alès-Cévennes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio