Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 17.05.2024 - Louis Valat - 3 min  - vu 2294 fois

SAINT-PRIVAT-DES-VIEUX La construction de trente-trois logements sociaux amorcée avec la pose de la première pierre

Philippe Ribot, maire de Saint-Privat-des-Vieux, ce vendredi matin.

- Photo Louis Valat

Le coup d'envoi du projet immobilier du "Domaines des Prés" a été donné par le maire de la commune, Philippe Ribot, ce vendredi 17 mai. D'ici un an et demi, ce nouveau quartier offrira une trentaine de logements sociaux, chacun disposant d'un espace extérieur privatif. Les loyers varieront entre 383 et 527 euros, selon qu'ils relèvent du Prêt locatif aidé d’intégration (PLAI) ou du Prêt locatif à usage social (PLUS).

Il arrive parfois que certains contrats soient signés en grande pompe, souvent dans un souci de communication. Force est de constater que celui paraphé en février dernier par Philippe Ribot, maire de la commune de Saint-Privat-des-Vieux, et le préfet du Gard, Jérôme Bonet, en faveur de la mixité sociale (à relire ici), n'a pas tardé à se concrétiser dans les faits, quelques mois seulement après sa signature. "Le contrat de février dernier signé par Saint-Privat-des-Vieux sur la mixité sociale traduit l'engagement de la commune à développer et favoriser le développement de logements sociaux," se réjouissait ce vendredi matin Jean-Marie Garabédian, directeur général de Un Toit pour Tous, avec qui la commune collabore pour ce nouveau projet.

Pour mémoire, la commune vise à atteindre 20 % de logements sociaux parmi ses résidences principales d'ici 2034. Même si le maire en poste depuis 2008 a réussi à faire sortir la commune du dispositif de carence grâce à ses efforts, le taux de logements sociaux reste encore faible, à 6,9 % au moment de la signature du contrat de mixité sociale, en février dernier. Un chiffre bien en deçà de l'objectif fixé donc. Et bien qu'il ne soit pas le plus grand défenseur de la loi de Solidarité et Renouvellement Urbain (SRU), qu'il trouve contraignante notamment en ce qui concerne les prélèvements qu'il estime peu incitatifs, le maire Philippe Ribot partage toutefois les objectifs et le sens de cette loi. C'est pourquoi, ce vendredi 17 mai, de nombreux représentants étaient présents pour soutenir le lancement des travaux de ce nouveau projet, qui contribue à répondre aux besoins en logements sociaux et abordables sur la commune.

Un projet "à taille humaine"

"La situation du logement est particulièrement complexe, la chaîne du logement est complètement bloquée à ce jour, déclarait Philippe Ribot ce vendredi matin. Il y a quatre-vingt à quatre-vingt-dix demandes de logements sociaux à Saint-Privat-des-Vieux, les gens sont à la recherche, des plus jeunes aux personnes âgées. Beaucoup de jeunes sont réduits à vivre chez leurs parents car ils ne trouvent rien pour se loger." Dans ce contexte délicat, l'édile lance les travaux des Prés, un projet conçu pour répondre aux besoins de ces habitants en demande. Philippe Ribot souhaitait alors que le développement du "Domaine des Prés" reflète une approche à dimension humaine, en privilégiant des logements sociaux bien situés, à proximité du complexe sportif, du groupe scolaire, du jardin intergénérationnel et des voies vertes. Ainsi, la ligne de bus a été ajustée pour assurer une desserte optimale par la suite.

Plus de 6 millions d'euros investis

Concrètement, il s'agit d'un projet porté par Un Toit pour Tous, acteur majeur du logement social sur le territoire gardois, initié depuis 2021 par Bama, promoteur immobilier de la résidence. "Concrétiser un projet, aboutir à un permis de construire même, relève aujourd'hui d'une épreuve olympique, mais nous y sommes arrivés et nous sommes fiers de lancer le chantier aujourd'hui", déclarait Etienne Robelin, président de Bama. L'investissement total du bailleur Un Toit pour Tous s'élève à 6 365 834 euros, avec des contributions financières de différentes entités. La commune de Saint-Privat-des-Vieux apporte un soutien de 100 000 euros, tandis que l'État, l'Agence nationale pour la rénovation urbaine, la Région Occitanie et le département du Gard contribuent respectivement avec 50 400 euros, 50 400 euros, 40 500 euros et 28 000 euros. Grâce à des subventions significatives, le "Domaine des Prés" respectera de nombreuses normes. Dotée d'une performance énergétique conforme à la réglementation environnementale RE 2020, la résidence Les Prés, labellisée Promotelec, "se distingue par sa qualité technique et environnementale". Elle inclut également une gestion des eaux pluviales via un bassin de rétention aérien.

Louis Valat

Alès-Cévennes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio