Bagnols-Uzès
Publié il y a 10 ans - Mise à jour le 21.09.2012 - abdel-samari - 2 min  - vu 62 fois

UZÈS : Présentation de la 32ème saison ATP et représentation théâtrale, "Bientôt la nuit", ce vendredi 21 septembre 2012

DR Mairie d'Uzès

L’association pour le théâtre populaire d’Uzès et de l’Uzège, ATP organise ce vendredi 21 septembre 2012, la présentation de sa 32e saison qui sera suivi d'une représentation théâtrale, "Bientôt la nuit".

A la manière de son fondateur Jean Vilar, acteur et metteur en scène du théâtre français, fondateur du festival d'Avignon et du théâtre populaire, les ATP d'Uzès donne vie aux nouvelles oeuvres classiques et rend accessibles à un très large public les pièces d'auteurs contemporains. Leur but est de créer des liens autour du spectacle vivant. Les bénévoles de l'association, tous passionnés, veulent permettre à chacun d'avoir plus d'humanité, de solidarité, d'ouverture. C'est ainsi que depuis trente ans, cette association uzétienne partage son amour pour le théâtre professionnel et programme des pièces décalées, engagées pour faire réagir et donner envie d'exercer son sens critique.

Voici le programme de la soirée :

>> 18h : présentation de la saison en présence des compagnies

>> 19h30 : échanges autour d'un verre

>> 20 h : repas avec participation

>> 21 h : spectacle d'ouverture "Bientôt la nuit" (10€/7€, hors abonnement)

Une immersion dans l’univers musical de Kurt Weill, pour rendre hommage au compositeur de génie qui vécut dans l’ombre de Brecht. Vous mettez Sylvain Stawski seul sur une scène, au milieu du plateau, sans bouger : il irradie. La seule présence de cet immense colosse à tête d’ange fascine. Et quand il ouvre la bouche, c’est une voix magnifique de ténor qui s’en échappe. Sylvain Stawski a une formation lyrique et dramatique. On l’a vu ici avec Charlie Brozzoni, il y a longtemps déjà, et plus récemment, avec Philippe Delaigue et Johanny Bert. C’est un acteur qu’on ne peut pas oublier. Accompagné d’un guitariste, il nous offre un récital consacré à la musique de Kurt Weill. Mais plus encore que sa musique, on y découvre la terrible époque qui fut la sienne et qui lui fit traverser, en une seule vie, le nazisme, le communisme et le « rêve américain ». L’essentiel de ce récital est chanté en français, ce qui permet d’en saisir tout le sens, aussi bien poétique que politique. « Bientôt la nuit » ressuscite des airs que nous avons tous en mémoire : « Alabama Song », « Mack the Knife », « Tango des matelots »… un spectacle dont vous repartirez en chantant !

Lieu : salle polyvalente, ancien évêché d'Uzès

Abdel Samari

Bagnols-Uzès

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais