Publié il y a 1 an - Mise à jour le 25.05.2023 - Stéphanie Marin - 2 min  - vu 500 fois

TERRE D'ARGENCE 65 500 € investis pour l'aide aux entreprises de proximité

Juan Martinez, président de la CCBTA, Manuel Serment, gérant du Comptoir Méditerranéen et Valérie Normand, responsable du développement économique à la CCBTA.

- Photo : S.Ma

En 2017 et dans le cadre de sa politique de développement économique, la Communauté de communes Beaucaire Terre d'Argence (CCBTA) a mis en place un dispositif d'aide directe aux entreprises de proximité. 14 commerces en ont bénéficié pour un montant total de 65 514 €.

Quatorze commerces situés sur le territoire de la Terre d'Argence ont bénéficié de l'aide aux entreprises de proximité entre 2017 et 2021. Ce qui représente une enveloppe de 65 514 € de subventions. Ce dispositif mis en place par la CCBTA porte sur quatre volets la rénovation des devantures commerciales, l’acquisition des équipements de sécurité, la mise aux norme d’accessibilité et les investissements de capacité et de production.

Les dépenses éligibles sont comprises entre 3 000 et 15 000 € et subventionnées à 40 %, soit une aide maximale de 6 000 €. "Ça peut paraître pas grand-chose, mais pour ces entreprises de proximité, c'est un véritable coup de pouce qui peut les aider d'abord à maintenir leur activité sur notre territoire, mais aussi à la développer", précise Juan Martinez, président de la CCBTA. 

Les critères d'éligibilité

Entreprises artisanales inscrites au Répertoire des Métiers et entreprises commerciales et de service inscrites au Registre du Commerce et des Sociétés. Entreprises justifiant d’un exercice comptable plein de 1 an au moment de la demande. Chiffre d’affaire inférieur à 1M€ HT sans dérogation possible. Le règlement permet d’aider les cafés et restaurants s’ils ont un caractère permanent (ouverture au moins 10 mois sur 12 et 5 jours par semaine). Renseignements auprès de Valérie Normand, responsable du développement économique à la CCBTA : 04 66 59 92 66/valerie.normand@laterredargence.fr.

Manuel Serment, gérant du Comptoir Méditerranéen - caves à vins, à bières et épicerie fine - installé chemin de la Vaque Haute, face à l'entrée du cimetière de Bellegarde, est l'un des quatorze bénéficiaires de cette aide. Une aide qui est tombée en pleine période du covid-19. Le rideau de sa boutique baissé, le Bellegardais qui a grandi de l'autre côté de la RD6113, en avait alors profité pour réaliser des travaux de rafraîchissement et de réaménagement. "Cette aide m'a permis d'être un peu plus serein, surtout à un moment où on ne savait pas où on allait", commente-t-il.

Depuis, la boutique a pu rouvrir. Le Comptoir Méditerranéen, qui compte dix employés, a fêté ses dix ans cette année. La société civile immobilière dont Manuel est aussi le gérant se porte bien également, avec l'Atelier Vaccarès, La Petite Cuisine de Diane, la boucherie-charcuterie Cuadrado. Malheureusement, la poissonnerie chez Flo a dû fermer ses portes mais un restaurant So Sushis prendra le relai dès cet été. 

Stéphanie Marin

Beaucaire

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio