Publié il y a 1 an - Mise à jour le 05.09.2022 - coralie-mollaret - 2 min  - vu 5984 fois

EXPRESSO À Nîmes, on se marie pour le meilleur et pour le prix

Photos d'illustration (Freepik)

Une caution de 2 000 € pour se marier ? C’est ce que va proposer au maire l’adjoint à la Sécurité de la ville de Nîmes, Richard Schieven. Son but : lutter contre « les problèmes de stationnement et la sortie de drapeaux communautaires » lors des mariages. 

C’est une proposition qui risque de faire du bruit. Et pas seulement à la sortie des mariages... « Au regard des incivilités observées lors des mariages, je vais proposer au maire de Nîmes d’exiger un chèque de caution de 2 000 € aux futurs mariés ! », annonce Richard Schieven. Ces « incivilités » selon l'adjoint à la Sécurité, ce sont « les drapeaux communautaires brandis ou des cortèges à la Fantasia ! » Par « Fantasia », on devine que l’adjoint Les Républicains ne fait pas référence au dessin animé de Walt Disney où Mickey est coiffé de son chapeau de magicien, mais plutôt à une tradition équestre pratiquée au Maghreb.

Aujourd’hui, les futurs mariés signent avec la mairie une charte de bonne conduite : « À l’intérieur, le couple s’engage à ne pas sortir de drapeaux, à ne pas gêner le stationnement… Sauf que c’est une charte, pas un arrêté. Du coup, il n’y a pas d’amende ! » Certains invités se laisseraient-ils parfois déborder par leur enthousiasme ? Ces interdictions n'iraient-elles pas trop loin, supprimant ainsi l'esprit de fête ? Comment concilier fête et sécurité ?

L’idée de Richard Schieven ne sort pas du chapeau de Mickey. Dans les Yvelines, à Poissy, le maire a décidé de durcir le ton face à ce qu’il considérait être des « débordements » en demandant une caution de 1 000 €. Pour que ce chèque de caution puisse être effectif, il devra être validé par les élus du conseil municipal. 

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com

Coralie Mollaret

Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio