Article réservé aux abonnés
Publié il y a 21 jours - Mise à jour le 04.06.2024 - Sabrina Ranvier - 5 min  - vu 65 fois

LE DOSSIER l'Europe pour les nuls : champions des échanges

Fabienne Goizin et Virginie Dubois, enseignantes référentes sur l’ouverture internationale et l’Europe au lycée Camus avec Christophe Morat, proviseur. 33 établissements gardois sont accrédités Erasmus + et éligibles aux financements européens.

- Sabrina Ranvier

76 € pour une semaine d’échange linguistique à Murcie, dans le sud de l’Espagne. Environ 70 € pour sept jours à Copenhague avec déplacement en avion. Inutile de chercher ces tarifs en agence de voyage. Ces prix sont ceux payés par les élèves du lycée Camus. « Nous demandons aux familles 10 € par jour ouvré », résument Fabienne Goizin et Virginie Dubois, enseignantes référentes sur l’ouverture internationale et l’Europe. Ce lycée nîmois fait partie des 33 établissements gardois accrédités Erasmus +. 

26 enseignants ont aussi bougé. Cinq professeurs de Sciences de la vie et de la terre (SVT) sont notamment partis en Islande travailler sur la géologie. Le lycée reçoit également. « À peu près deux fois par mois, on a une arrivée », reconnaissent les deux enseignantes. Camus compte 17 partenariats européens. Fabienne Goizin et Virginie Dubois sont même arrivées à convaincre une vingtaine de professeurs du lycée de danser un soir devant l’internat. Ils ont exécuté la chorégraphie « Danse l’Europe » d’Angelin Preljocaj pour célébrer la présidence française de l’UE en 2022.

Bachibac, Abibac et voyages dès le primaire

« Camus est le deuxième lycée le plus actif de l’académie de Montpellier pour les échanges internationaux, il a une section Bachibac*, et un échange avec un lycée américain depuis presque 60 ans ! », reconnaît Franck Le Cars, directeur de région académique aux relations européennes, à l'international et à la coopération. Il a relevé d’autres bons élèves gardois comme le lycée Daudet qui fête les 100 ans de sa section Tchèque et qui propose un cursus bilangue français-allemand, Abibac. Le lycée Dhuoda, le groupe d’Alzon, les collèges des Oliviers ou de la Révolution font aussi partie, selon lui, des pros des échanges internationaux. L’école primaire nîmoise de la Tour Magne a réalisé en février un échange pour la Finlande avec 4 enseignantes et 5 élèves de CM1-CM2. « La mobilité des élèves de primaire est …

Il vous reste 80% de l'article à lire.

Pour continuer à découvrir l'actualité d'Objectif Gard, abonnez-vous !

Votre abonnement papier et numérique
à partir de 69€ pour 1 an :

  • Votre magazine en version papier et numérique chaque quinzaine dans votre boite aux lettres et en ligne
  • Un accès illimité aux articles exclusifs sur objectifgard.com
Sabrina Ranvier

Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio