Publié il y a 8 mois - Mise à jour le 15.09.2023 - Anthony Maurin - 1 min  - vu 900 fois

NÎMES EN FERIA Victoriano del Río et Tomás Rufo dimanche en clôture

Toro du Victoriano del Rio Photo Anthony Maurin)

La corrida de clôture change de cartel. L'affiche était belle et proposait l'alternatve de Solalito avec des toros de Garcigrande, Morante de la Puebla en parrain et El Juli en témoin.

Toro du Victoriano del Rio Photo Anthony Maurin)

Initialement prévus pour la corrida du dimanche 17 septembre 2023, les toros de Garcigrande ne pourront être combattus en raison de problèmes sanitaires touchant actuellement une partie du campo espagnol.

Ces toros seront remplacés par un lot complet de Victoriano del Río, qui a reçu le feu vert des autorités vétérinaires.

Par ailleurs, Morante de la Puebla, qui a dû stopper sa temporada en raison de la persistance et de l’aggravation d’une lésion au poignet droit, ne pourra pas honorer son contrat du dimanche 17 septembre 2023 aux arènes de Nîmes.

Tomas Rufo pour sa présentation à Nîmes (Photo Archives Anthony Maurin). • Anthony MAURIN

Il sera remplacé par Tomás Rufo, triomphateur de la corrida de clôture de l’édition 2022 de la Feria de Pentecôte, qui avait notamment gracié un toro de Cortés, lors de sa confirmation d’alternative nîmoise.

Solalito, le petit nîmois du cartel, prendra donc son alternative des mains de son nouveau parrain qui sera El Juli, qui fêtera également ses 25 ans de doctorat... et peut-être sa despedida. Ce cartel qui était parmi les plus fort évolue donc pour diverses raisons mais gageons que la passion des protagonistes assurera la même qualité de spectacle !

Rufo avec Ennarrolado le toro grâcié de Cortés (Photo Anthony Maurin). • Anthony MAURIN

Anthony Maurin

Nîmes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio