Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 07.04.2024 - Propos recueillis par Abdel Samari - 3 min  - vu 1752 fois

NÎMES Romaric Blanvillain, nouveau directeur de l'Impérator : "Rejoindre Nîmes, j’ai dit oui très vite"

Romaric Blanvillain

Romaric Blanvillain est le nouveau directeur de l'Impérator

- Photo Abdel Samari

"Tout ce parcours, à 48 ans me donne envie de mettre mon expérience au service de la Maison Albar, des équipes et des clients de Nîmes comme d'ailleurs."

Romaric Blanvillain est le nouveau directeur de la Maison Albar-l'Impérator Nîmes. Il a accordé à Objectif Gard sa première interview à la presse.

Objectif Gard : Est-ce que vous connaissiez Nîmes avant de débarquer à l'impérator ?

Romaric Blanvillain : Pas du tout, c’est une vraie découverte. Je suis Breton d'origine, j’ai grandi à Toulouse et j’ai fait mes études à la Rochelle. J’ai aussi longtemps vécu à l’étranger, 10 ans à New York dans l'hôtel et la restauration. J’ai commencé chez The Pierre du groupe hôtelier de luxe international Four Seasons. J’ai fait l’ouverture du Tao, qui est devenu une institution new-yorkaise. Ensuite, j'ai rejoint Marrakech pour la première implantation du groupe Oetker Collection et le Palais Namaskar. J'y suis resté trois années en tant que directeur des opérations. Vous avez bien compris que j'aime voyager. Mais c'est aussi au Maroc que j'ai rencontré mon épouse, depuis nous avons eu deux filles...

Votre nouvelle vie de famille ne vous a pas freiné dans votre envie de voyages...

Je vous confirme. Après le Maroc, nous sommes tous partis dans les Caraïbes, où j’ai travaillé pour le groupe Cheval Blanc Saint-Barthélémy. Et depuis six ans, retour en Europe et en France où je suis devenu le directeur adjoint des Airelles (La Bastide) à Gordes. Un établissement 5 étoiles avec un service sur-mesure. On est dans le duo magique : gastronomie et destination. Je vous rappelle que Gordes pour les Américains, est le plus beau village du monde.

Et depuis quelques jours, vous êtes à Nîmes à la tête du mythique Impérator...

Tout ce parcours à 48 ans me donne envie de mettre mon expérience au service de la Maison Albar, des équipes et des clients de Nîmes comme d'ailleurs.

Pourquoi la Maison Albar ?

Pour prendre les rênes, très clairement. Rejoindre l’Impérator, j’ai dit oui très vite. Ce qui me plait chez la Maison Albar, ce sont les établissements à taille humaine, c’est ce qui m’intéresse avant tout. Tout le monde se connait. Ce sont des maisons qui ont une vrai histoire, une vraie identité. L’Impérator, je ne vous apprend rien, brille grâce à Nîmes et Nîmes rayonne grâce à l’Impérator. C’est cela qui me donne envie.

Quelle impulsion vous souhaitez donner ?

Je suis encore en train de découvrir la Maison Albar, et Nîmes. On ne va pas révolutionner, on veut continuer à ce que les Nîmois gardent l’Impérator dans leur coeur. On va continuer à développer la Maison Albar avec les touristes qui vont venir découvrir la ville.

Avant d'accepter, je présume que vous vous êtes renseignés sur Nîmes. Sur sa forte identité culturelle. Notamment à la tauromachie ?

Il y a ici une vraie culture. Elle est très forte à Nîmes. Les Feria vont arriver vite. Et je pense que je vais être plongé très rapidement dans l'ambiance. Mais je voudrais dire que pour moi, Nîmes, ce sont aussi des valeurs simples. C'est donc avec humilité que je m'engage. Ce qui m'importe, c'est la façon dont nous accueillons nos clients. Le travail de mes équipes. Et la force de nous tous pour sublimer l’âme de la Maison Albar. Je suis et serai dans la continuité avec quelques touches supplémentaires.

L'Impérator, c’est aussi la gastronomie avec la Brasserie et le Duende…

On répondra toujours présent de ce point de vue là, faites-moi confiance. On va améliorer le produit qui est déjà très beau. Une patine additionnelle. La gastronomie, elle fait partie de la culture nîmoise. On a une très belle gastronomie à l’Impérator avec Pierre Gagnaire qui signe les 2 étoiles Michelin. La brasserie de l’Impérator avec Nicolas Fontaine et toute son équipe est tout aussi exceptionnelle. Je suis en pleine confiance pour réussir cette nouvelle aventure.

Propos recueillis par Abdel Samari

Nîmes

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio