Publié il y a 3 jours - Mise à jour le 11.07.2024 - Anthony Maurin - 2 min  - vu 118 fois

TOROS Feria du Riz et instants taurins

L'amphithéâtre d'Arles (Photo Archives Anthony Maurin).

La feria du Riz démarrera le vendredi 6 et se terminera le dimanche 8 septembre. Elle sera composée d’une course camarguaise, une novillada sans picadors et deux corridas de toros.

Corrida de Juan Pedro Domecq pour le retour d'Enrique Ponce, la confirmation d'alternative de David Galvan et Alejandro Talavante (Photo Anthony Maurin)
Enrique Ponce (Photo Anthony Maurin)

On les connaissait déjà quasi intégralement mais les cartels de la prochaine feria du Riz à Arles sont maintenant officiels. Le maestro de Chiva, Enrique Ponce, l’un des toreros les plus importants de l’histoire de la tauromachie, fait honneur aux Arlésiens car il a choisi la goyesque d’Arles pour faire ses adieux à l’aficion française au cœur d’une feria du Riz qui comptera cette année une journée supplémentaire, pour le plus grand plaisir du public et de toute la ville d'Arles.

Sébastien Castella lors d'une goyesques à Arles (Photo Archives Anthony Maurin).

Comme le veut la tradition, le samedi sera réservé à La goyesque d'Arles qui sera, une fois n'est pas coutume, l'épicentre du monde taurin et l'événement de la temporada française. Pour l'occasion, donc, Enrique Ponce fera ses adieux à l'aficion française en se mesurant une ultime fois à la figura Sébastien Castella lors d’un mano a mano départagé par des toros de Garcigrande.

Jesus Enrique Colombo (Photo Archives Anthony Maurin).

Pour la première fois dans l'histoire de la goyesque d'Arles, un artiste du monde du cinéma sera en charge de la décoration des arènes. Christian Marti, César des meilleurs décors en 2023 pour le film Simone, a accepté de relever le défi en collaboration avec le peintre Tom Garcia. L'accompagnement musical sera quant à lui classique et assuré par la soprano Muriel Tomao accompagnée par l'orchestre Chicuelo II et le chœur Escandihado.

Mais avant cela c’est bien le vendredi 6 septembre que la feria s'ouvrira avec une course camarguaise aux As. Pour l'occasion, Patrick Laurent et Gérald Rado ont concocté un plateau de taureaux alléchant avec les manades Allard, Aubanel, des Chanoines, Fafonne Guillierme, Lautier, Chauvet et Raynaud qui fête cette année ses 120 ans et sera honorée pour l'occasion.

Le premier exemplaire de la course du Curé de Valverde (Photo Anthony Maurin). • Anthony MAURIN

Le dimanche 8 septembre, la journée démarrera par une novillada sans picador du ganadero arlésien Jacques Giraud, organisée en partenariat avec l'école taurine du Pays d'Arles. Les jeunes Juan Alberto Torrijos, Hugo Casado, Ruiiz Velasco, Juan de Morena, Luis Torres et Ian Bermejo complèteront le cartel.

Maxime Solera (Photo Anthony Maurin). • Anthony MAURIN

L'après-midi, ce sont les toros de Jean-Luc Couturier, de la ganadería du Curé de Valverde qui combattront fièrement sur le sable des arènes d'Arles face à une terna internationale. Le Colombien Juan de Castilla, très en vue dans les arènes de Vic Fezensac et de Madrid ouvrira le cartel aux côtés du Vénézuélien Jésus Enrique Colombo et du Français Maxime Solera qui avait pris l'alternative dans nos arènes en 2021.

L'amphithéâtre d'Arles (Photo Archives Anthony Maurin).

arenes-arles.com. Tel au : 08 91 70 03 70 (0,225 euro la minute)

Anthony Maurin

Gard

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio