Publié il y a 2 mois - Mise à jour le 15.02.2024 - Marie Meunier - 3 min  - vu 278 fois

ROCHEFORT-DU-GARD Des lamas entretiennent les vignes du château Terre Forte

lamas château terre forte rochefort vignes

Depuis 2020, le Château Terre Forte possède des lamas.

- photo DR

Ils s'appellent Serge, Dalaï, Yonnaise et Cédoine et sont les quatre lamas du château Terre Forte à Rochefort-du-Gard. Depuis 2020, les vignes profitent de ces camélidés qui sont des "débroussailleurs hors pair". 

L'écopâturage avec des moutons ou des brebis se démocratisent de plus en plus dans les vignes. Mais au château Terre Forte, à Rochefort-du-Gard, on a opté pour les lamas. "Ce sont des débroussailleurs hors pair. Ils ne touchent pas les écorces des arbres et donc n'abîment pas les vignes. Ils mangent les ronces, les salsepareilles", témoigne Pierre Jauffret, à la tête du domaine familial depuis 24 ans. Ces compagnons lui évitent aussi bon nombre d'heures à tondre. 

Le vigneron indépendant s'est laissé attendrir par "ses bêtes attachantes, très malignes et un peu espiègles". Malgré les 120 hectares de vignes qu'ils ont pour pâturer entre la Terre Forte et La Rouvière, les quatre lamas se font quelques fois la malle. Et ils vont de plus en plus loin. "Ils ont fini par aller sur la nationale 100, mais ils ne faisaient pas les fiers. Ils ne sont pas restés longtemps", raconte leur propriétaire, qui a décidé de les équiper prochainement de colliers GPS. Dès que les camélidés s'éloigneront trop, il en sera averti.

Les lamas Cédoine et Yonnaise sont nés il y a deux ans et deux ans et demi

Déjà le père de Pierre Jauffret avait l'idée de mettre des animaux dans les vignes mais la démarche n'avait pas abouti. L'opportunité s'est présentée en 2020 pendant la crise du covid. Des amis du vigneron détenaient Serge et Dalaï un couple de lamas dont ils voulaient se séparer. Eux-mêmes les avaient récupérés chez des circassiens. Pierre Jauffret a accepté de les prendre au domaine. Sont ensuite nés les lamas Cédoine et Yonnaise il y a deux ans et deux ans et demi. Et le vigneron a encore toute une liste de calembours pour baptiser les prochains camélidés qui pourraient rejoindre le troupeau.

La petite famille de lamas a trouvé une bonne maison, où ils sont bien traités, "même si parfois, ils me font courir", dit-il en riant. Dalaï peut se montrer peu avenante si elle est courroucée : "Des fois, elle crache. Souvent, c'est en l'air en guise d'avertissement. Mais quand ça veut, ça vise très bien. Ça m'arrive de me retrouver crépi." Les camélidés paissent au milieu des vignes de la fin des vendanges jusqu'à début avril, quand la vigne commence à débourrer. Ils maintiennent un certain niveau de tonte, de manière à ce que l'herbe ne soit pas trop haute. Car au château Terre Forte, on ne laisse jamais un sol nu mais trop de végétation peut aussi entrer en concurrence avec la vigne. Les lamas assurent donc un juste milieu. 

Diversifier le domaine

C'est d'autant plus important à l'heure du dérèglement climatique et des évènements météorologiques très intenses : "Sur les sept dernières années, je pense que la majorité des exploitants ont dû faire que deux ou trois récoltes normales. Moi j'ai gelé en 2020." Pierre Jauffret veut maintenant se diversifier pour assurer son futur et celui de ses enfants qui prennent la relève petit à petit. Il projette de construire une ferme photovoltaïque de 2-3 hectares qui produira un peu d'électricité et que les lamas entretiendront bien sûr. Il mise aussi sur l'œnotourisme en proposant aux touristes de dormir dans des tiny houses. La première devrait ouvrir au printemps.

"On va aussi faire du maraîchage en biodynamie et en permaculture pour de la vente locale. Les fruits et légumes seront produits sous une serre photovoltaïque, avec un système de récupération d'eau qui sera stockée tout au long de l'année. Grâce à ce système, je veux m'exempter des aléas du climat, on pourra même produire des agrumes", se réjouit celui qui est également président des vignerons indépendants du Gard. 

Marie Meunier

Insolite

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio