Politique
Publié il y a 3 ans - Mise à jour le 26.05.2019 - coralie-mollaret - 2 min  - vu 157 fois

EUROPÉENNES « Voter, c'est plus qu’un droit, c'est un devoir ! »

(Photo : Anthony Maurin)

Ce dimanche se tiennent les élections européennes. Si certains se sentent impliqués dans la vie démocratique, d'autres en perçoivent mal les enjeux. 

Cet après-midi, dans les rues nîmoises, les passants sont souvent ceux qui viennent d'accomplir leur geste citoyen. « Voter, ce n’est pas un droit mais un devoir », confie Thierry, accompagné de sa femme Clémence. Les deux chefs d’entreprise « ne ratent aucune élection » : « vous entendez les gilets jaunes gueuler depuis des semaines ? Est-ce qu’ils votent tous ? Aujourd’hui, nous avons le droit de nous exprimer. Saisissons-le parce que si on nous l’enlève, là on va pleurer ! »

Sa femme Clémence est particulièrement sensible aux enjeux électoraux autour du duel En Marche-Rassemblement national. Elle a « un peu suivi les débats à la télévision » et a entendu parlé de « Franck Proust, premier adjoint au maire de Nîmes qui est aussi député européen. » Ses connaissances sur l’écosystème politique la poussent à se rendre dans l’isoloir et même, à « inciter ma famille à voter. » D’ailleurs, ce dimanche à midi, la participation dans le Gard est de 24,64% contre 15,85%. Une nette augmentation.

Impliqués dans la vie démocratique, ces deux quadragénaires ne sont pas légion. Contrairement à d’autres élections comme les Municipales et la Présidentielle, les Européennes mobilisent moins. « Je vais être honnête, je n’ai pas regardé le journal et je ne sais pas pour qui voter… J’ai vu qu’il y avait 34 listes ! », commente Sophie, une jeune maman qui se ballade avec son fils, Adam, sur le Jean-Jaurès.

Beaucoup de listes et une méconnaissance du fonctionnement du parlement européen... De quoi rendre un scrutin moins attractif. Mais il n'y a pas que ça. D'autres comme Sylvain, 33 ans, sont plus remontés : « franchement, je ne vois pas à quoi ça sert ! Les politiciens se moquent de nous ! » Cette défiance à l'endroit de la classe politique n'est pas nouvelle. Dommage pour cette élection à un tour, où pour une fois, chaque voix compte. 

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Coralie Mollaret

Politique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais