Politique
Publié il y a 7 ans - Mise à jour le 30.06.2015 - thierry-allard - 1 min  - vu 179 fois

GRAND AVIGNON Joris Hébrard (FN) réélu 2e vice-président avec des voix de la gauche

Photo d'illustration (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Suite à l’élection municipale du Pontet du 31 mai dernier, les élus du Grand Avignon devaient hier soir choisir en conseil communautaire qui du maire FN Joris Hébrard ou du conseiller municipal sans étiquette Jean-Firmin Bardisa serait deuxième vice-président de l’agglo.

C’est finalement le maire frontiste qui l’a emporté, par 32 voix sur 59 possibles. Joris Hébrard a donc été réélu avec les voix du FN et de la droite républicaine, au nom d’un accord de 2014 disant que les communes devaient être représentées par leur maire ou leur représentant désigné, mais pas seulement.

En effet, si seuls les élus de droite avaient voté pour lui, il n’aurait eu que 29 voix. Des élus et maires de gauche ont donc voté pour le maire FN, alors que la gauche soutenait Jean-Firmin Bardisa.

Sur Twitter, le conseiller municipal et communautaire PS d’Avignon Amine El Khatmi étale sa « honte », alors que l’ex conseiller communautaire PS Florent Lemont a pour lance pour sa part avec une pointe d’ironie que « le vote contestataire de quelques élus de gauche tentés par le FN, le Grand Avignon aura réussi à l’inventer. C’est sans doute une première à une si grande échelle ! »

J'ai tellement mais tellement honte... #GrandAvignon pic.twitter.com/hD0daBHPXo — Amine EL-KHATMI (@Amk84000) 30 Juin 2015

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

Politique

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais